Serge Savard (La Presse Canadienne)
(98,5 Sports) - Le départ de Michel Therrien était devenu inévitable.

Selon Serge Savard, Marc Bergevin devait absolument provoquer un électrochoc au sein de la formation.

Au micro de Benoit Dutrizac, le dernier directeur général à avoir guidé le Tricolore à la conquête de la coupe Stanley a indiqué que l'arrivée de Claude Julien était quasiment une bénédiction.

«Quand on regarde l'équipe, c'est la même qui a commencé la saison avec une fiche de 13-1-1. Pourquoi ça n'allait plus? Les gars ne jouaient plus en équipe, l'esprit d'équipe n'était plus là. Bergevin devait bouger et je trouve qu'il a fait un coup de circuit en embauchant Claude Julien.»

Serge Savard, surnommé le «Sénateur», a été directeur général du Canadien de Montréal pendant 12 saisons entre 1983 et 1995. Il a permis à son équipe gagner la coupe Stanley en 1986 et en 1993.

Aux côtés de Geoff Molson, il a été directement impliqué dans le processus qui a mené à l'embauche de Marc Bergevin comme directeur général du CH en 2012.