nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Persévérance scolaire: de petits gestes peuvent faire une différence

Persévérance scolaire: de petits gestes peuvent faire une différence

Les journées de la persévérance scolaire  - Josiane Bergeron, coordonnatrice du projet Partenaires pour la réussite éducative en Estrie (PRÉE)

il y a 3 mois

22 % des jeunes vulnérables au décrochage scolaire ont commencé à penser à abandonner l’école dès l’âge de 13 ans en Estrie.

C'est ce que démontrent les résultats d’un sondage Léger dévoilé à l’occasion des Journées de la persévérance scolaire 2018.

On y apprend également que 52 % ont été victimes d’intimidation et que 43 % consommaient des drogues ou de l’alcool de façon occasionnelle ou régulière.

Josiane Bergeron, coordonnatrice du projet Partenaires pour la réussite éducative en Estrie, explique que de petits gestes peuvent faire la différence.


Par exemple, pour 34 pour cent des raccrocheurs, c’est une expérience de travail qui a motivé leur choix de retourner à l’école.

 

Que l'Estrie se lève

En direct de 05:30 à 09:30

1555
100

Que l'Estrie se lève

avec Steve Roy

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.