nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Enseignante du Triolet: nouvelle preuve attendue

Enseignante du Triolet: nouvelle preuve attendue

A Sherbrooke, le dossier de l'enseignante de l'école du Triolet, Andréanne Robert, revenait devant le tribunal aujourd'hui.

La femme de 44 ans fait face à des accusations à caractère sexuel envers deux adolescents.

On parle notamment de leurre informatique, contacts sexuels, et pornographie juvénile sur les victimes d'âge mineur.

La procureure de la Couronne Me Marie-Line Ducharme attend de la nouvelle preuve et le dossier a été reporté à ce vendredi 16 mars.

Il n'est pas exclu que d'autres accusations soient déposées contre Andréanne Robert concernant de possibles autres plaignants.

L'enseignante doit respecter plusieurs conditions de remise en liberté, dont l'interdiction de se trouver seule en présence de mineurs et de posséder un téléphone cellulaire avec accès à internet.

Rappelons qu'Andréanne Robert avait été relevée de ses fonctions par la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke.

 

 

 

Le Québec maintenant

En direct de 15:00 à 18:30

1207
100

Le Québec maintenant

avec Paul Houde

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.