nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Roméo Bouchard publie le livre «L'UPA - Un monopole qui a fait son temps»

Roméo Bouchard publie le livre «L'UPA - Un monopole qui a fait son temps»
Photo: pixabay.com

«L'UPA: un monopole qui a fait son temps», Entrevue avec Roméo Bouchard, cofondateur de l'Union paysanne.

il y a 4 mois

Roméo Bouchard ne souhaite pas la mort de l’Union des producteurs agricoles (UPA), mais certainement une diversification du milieu syndicale dans le monde de l’agriculture québécois.

M. Bouchard milite depuis une quarantaine d’années pour un pluralisme syndical. Selon lui, l’UPA s’est trop éloignée de son mandat d’origine pour favoriser surtout les plus grosses fermes.

Né en 1936, il a vu bien des transformations dans sur le monde de la ferme. Son expérience est d’ailleurs mise à profit dans un nouveau livre intitulé L’UPA – Un monopole qui a fait son temps.

«L’UPA est un monopole syndical créé en 1972, par un ministre originaire de l’UPA, justement, a dit M. Bouchard durant une entrevue avec Paul Arcand, mardi. La loi a établi qu’il n’y aurait qu’un seul syndicat accrédité pouvant parler au nom de tous les agriculteurs. C’est unique dans le monde.»

«Cela a permis à l’UPA de prendre le contrôle de toute la mise en marché de produits agricoles, qui représentent 6,5 milliards de produits agricoles passant par les agences de vente des syndicats de l’UPA. L’organisation est devenue en quelque sorte le patron des agriculteurs.»

À partir des années 1990, l’UPA est entrée de pied ferme dans l’économie de libre marché et s’est distancée de son devoir de représentativité pour devenir davantage un monopole qui ne soutient plus, ne protège plus les petites entreprises.

D’après M. Bouchard, il faudrait que le gouvernement québécois décide de modifier la Loi sur les producteurs agricoles, qui date de plus de 40 ans.

La transition d’un modèle industriel vers un modèle écologique est urgente, selon lui. «Dans les pays européens, elle est commencée depuis 10 ans. «Mais ici, on est complètement freiné par le monopole de l’UPA.» 

Roméo Bouchard a cofondé l'Union paysanne en 2004. 

Midi actualité

En direct de 12:00 à 15:00

1920
100

Midi actualité

avec Martin Pelletier

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.