nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

«Personne n'a dit que ce serait facile pour nous» -Ovechkin

«Personne n'a dit que ce serait facile pour nous» -Ovechkin

«Nous avons pu voir à quel point nous étions bons quand nous jouions de la bonne façon»

Steven Stamkos, Lightning de Tampa Bay

WASHINGTON - En avance 2-0 dans la finale de l'Association Est et retournant à domicile, les Capitals de Washington semblaient en bonne position pour faire un pas de plus vers une première participation en finale de la coupe Stanley depuis 1998.

C'était avant que le Lightning de Tampa Bay donne finalement des signes de vie.

Le défenseur Victor Hedman a récolté un but et deux mentions d'assistance et le Lightning a vaincu les Capitals 4-2, mardi soir, lors du troisième affrontement de cette série.

Hedman, qui est un des trois défenseurs en nomination pour le trophée Norris, a donné le ton en participant aux trois premiers buts du Lightning, qui tire maintenant de l'arrière 2-1 dans la série. Le quatrième duel aura lieu jeudi, à Washington. 

«Quand ils ont réduit le pointage à 3-1, l'aréna a repris vie et ils ont tenté une poussée, mais le but de Brayden a fait éclater leur bulle.»

L'entraîneur du Lightning, Jon Cooper

Brayden Point, Steven Stamkos et Nikita Kucherov ont tous les trois inscrit un but et une aide pour les visiteurs, qui ont touché la cible à deux reprises en avantage numérique. Après avoir alloué 10 buts à ses deux derniers départs, Andrei Vasilevskiy a rebondi en stoppant 36 des 38 rondelles dirigées vers lui.

Manque de rythme devant leurs partisans

«Nous devions apporter quelques ajustements et nous l'avons fait, a affirmé Stamkos. Nos entraîneurs ont fait du bon travail pour préparer les joueurs et nous avons fait ce qu'ils nous ont dit de faire. Nous avons pu voir à quel point nous étions bons quand nous jouions de la bonne façon.»

Brett Connolly et Evgeny Kuznetsov ont été les uniques marqueurs des Capitals, qui n'ont jamais été en mesure d'établir le rythme devant leurs partisans. Les hommes de Barry Trotz revendiquent un dossier de 3-4 à domicile depuis le début du tournoi printanier.

Un peu moins testé que son vis-à-vis, le gardien des Capitals Braden Holtby a cédé quatre fois devant 23 lancers. Il n'a jamais perdu deux départs de suite depuis le début des séries.

«Personne n'a dit que ce serait facile pour nous. Aucun d'entre ne va abandonner», a fait savoir le capitaine des Capitals, Alex Ovechkin.

Hedman, un géant dominant

Hedman s'est rapidement mis au boulot, lors de la première supériorité numérique des siens. Le défenseur format géant a placé la rondelle au bon endroit pour Stamkos, sur l'aile gauche, et le capitaine du Lightning n'a laissé aucune chance à Holtby en logeant la rondelle dans la lucarne.

En deuxième période, Hedman a permis à la formation de Tampa Bay de se donner une priorité de deux buts à 1:50. Cette fois, encore lors d'un avantage numérique, il s'est tourné vers l'aile droite pour distribuer le disque à Kucherov, qui a décoché un tir sur réception précis. Moins de deux minutes plus tard, l'arrière suédois a profité de la générosité de Kucherov pour envoyer la rondelle dans une cage laissée libre par Holtby.

«Quand tu refiles la rondelle à Steven ou à Nikita, elle va entrer dans le but, a observé Hedman. Sur mon but, Nikita a fait un superbe jeu et j'avais un filet complètement désert. Je veux être efficace des deux côtés de la patinoire et je veux faire la différence.»

Enfin, des célébrations

La foule a finalement pu célébrer à mi-chemin au deuxième vingt, grâce à un bon échec-avant du troisième trio. Matt Niskanen a appliqué une belle pression à la ligne bleue et la rondelle a atterri sur la lame du bâton de Chandler Stephenson. Ce dernier a repéré Connolly de l'autre côté et son lancer sur réception a eu raison de Vasilevskiy.

Le Lightning a toutefois porté un dur coup aux Capitals avant la fin de la période médiane et il s'est redonné une avance de trois buts. Alors que la rondelle se retrouvait au milieu de quatre joueurs, Point l'a saisie pour effectuer un tir sans avertissement que Holtby n'a pu repousser.

«C'était important pour nous de nous donner une priorité de plusieurs buts, a indiqué l'entraîneur-chef du Lightning, Jon Cooper. Quand ils ont réduit le pointage à 3-1, l'aréna a repris vie et ils ont tenté une poussée, mais le but de Brayden a fait éclater leur bulle.»

 

Midi actualité

En direct de 12:00 à 15:00

1611
100

Midi actualité

avec Martin Pelletier

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.