nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars ic more vert 36px cloud download 95like 2 phone 2
  • Accueil
  • Impact: «Chaque match compte» - Jukka Raitala

Impact: «Chaque match compte» - Jukka Raitala

Impact: «Chaque match compte» - Jukka Raitala Twitter Impact de Montréal

MONTRÉAL — Avec l'incertitude du mercato derrière eux, les joueurs de l'Impact connaissent maintenant leur position dans l'échiquier au début du dernier droit de la saison en MLS.

La formation montréalaise a encore 10 matchs à jouer cette saison et demeure tout juste au-dessus de la ligne rouge au classement de l'Association Est, à égalité avec le Revolution de la Nouvelle-Angleterre et deux points devant l'Union de Philadelphie. L'Impact (9-13-2) tentera de consolider sa position samedi, quand il rendra visite au Real Salt Lake (10-9-4).

«Chaque match compte, a rappelé l'arrière latéral de l'Impact Jukka Raitala, plus tôt cette semaine. Ce mois-ci est mieux puisque nous jouons seulement une fois par semaine — même si le mois de juillet n'a pas été si mauvais. Nous devons continuer à gagner pour atteindre notre objectif qui est de participer aux éliminatoires.

«Nous devons y aller un match à la fois. Ce sera différent à Salt Lake, mais nous sommes confiants. Ç'a moins bien été la semaine dernière, mais nous sommes positifs et continuons à travailler fort.»

Malgré les meilleures intentions, le défi sera important pour l'Impact dans l'Utah. La troupe de Rémi Garde présente une fiche à l'étranger de 2-9-1 cette saison et seulement quatre formations de la MLS ont amassé moins de points sur les pelouses adverses que le Bleu-blanc-noir. À l'autre bout du spectre, le Real Salt Lake affiche un dossier à domicile de 9-1-2 et sa seule défaite a été encaissée lors de son ouverture locale, le 10 mars dernier.

Le mot d'ordre sera clair dans le camp montréalais: il faudra éviter de laisser l'adversaire jouer à sa guise et tenter de contrôler le jeu.

«Nous essayons de jouer de la même manière à l'extérieur qu'à la maison, a indiqué le milieu de terrain Samuel Piette. C'est certain que c'est plus difficile avec moins de possession, mais il faut garder le même bloc défensif. Samedi dernier (dans un verdict nul de 1-1 contre le D.C. United), Rémi l'a dit, nous étions trop bas et nous sommes devenus des spectateurs. Nous voulons être plus actifs défensivement et nous pouvons aussi bien faire en contre-attaque qu'en possession.

«Je pense que nous pouvons aller chercher un bon résultat à Salt Lake. Nous avons perdu des points samedi dernier et nous voulons les récupérer cette semaine. Ce sera difficile. Il y a l'altitude et Salt Lake connaît de bons moments, mais il faut y aller pour trois points. Nous ne pouvons pas nous contenter d'un match nul présentement.»

Le Real Salt Lake connaît une séquence de 3-1-2 à ses six dernières sorties, ce qui lui a permis de grimper au sixième rang dans l'Ouest. Il a inscrit 12 buts au cours de cette séquence. De son côté, l'Impact a accordé sept buts à ses quatre dernières sorties (0-2-2), incluant un revers en Championnat canadien.

«Quand nous avons connu nos séquences de jeux blancs, nous ne commettions pas d'erreurs, a noté Raitala en tentant d'expliquer les plus récentes difficultés en défensive. Quand l'adversaire marque, c'est soit à la suite d'un jeu magnifique ou d'une erreur. Récemment, nous avons commis des erreurs. C'est peut-être une raison.»

Pour essayer de se relancer à Salt Lake City, Garde a mentionné que sa troupe pourra s'inspirer de son récent passage à Portland. Le 21 juillet dernier, l'Impact avait connu un bon début de rencontre face aux Timbers avant de limiter les dégâts en deuxième demie pour arracher un nul de 2-2 à l'une des meilleures formations du circuit à domicile.

«C'était aussi une équipe difficile à manoeuvrer chez elle et qui était sur un bel élan, a souligné Garde. Nous avions bien abordé ce match, que ce soit psychologiquement ou au niveau du jeu.

«Je pense que nous pouvons nous référer à ce match et refaire la même chose. Il ne faut toutefois pas se contenter de le dire et s'attendre à ce que ça remarche là-bas. Il faut reprendre les mêmes ingrédients et les réappliquer.»

L'Impact a indiqué plus tôt cette semaine que l'attaquant Quincy Amarikwa et le milieu de terrain Micheal Azira, acquis mercredi avant la fermeture de la période estivale de transferts, seront à Salt Lake City et pourraient être disponibles. De son côté, l'arrière latéral Bacary Sagna, également embauché mercredi, rencontrera ses coéquipiers pour une première fois dimanche, lors du retour de l'équipe à Montréal.

Bonsoir les sportifs

Bonsoir les sportifs

avec Derek Aucoin

En direct de 20:30 à 00:00
1546
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.