Deux infirmiers auxiliaires qui pratiquaient au CIUSSS de l'Estrie ont été sanctionnés dernièrement par le Conseil de discipline de leur ordre professionnel. Marco Roberge a été radié pour une période de 15 mois pour avoir divulgué des renseignements de nature confidentielle.

Il a profité d'un accès à un logiciel pour consulter systématiquement les dossiers "post-accouchement" au Centre hospitalier de Sherbrooke.

Pendant une dizaine d'années, il a accédé à tous les dossiers de nouveau-nés et a divulgué les coordonnées des parents à sa conjointe de l'époque qui travaillait pour Universitas, une firme spécialisée en épargne-études.

Quand la direction a découvert le stratagème en novembre dernier, il a immédiatement été congédié.

Par ailleurs, Marie-Claude Dufresne a été radiée pour 9 mois pour s'être approprié des narcotiques et avoir exercé sa profession après avoir consommé sur les lieux de son travail.

Il s'agissait d'une façon de contrôler ses symptômes de stress, de douleur et d'épuisement.