L'organisme Disphasie-Estrie convoite un projet d'école publique alternative adaptée.
Guillaume Rousseau
Chargement du lecteur ...

Entretemps, il souhaite lancer un projet-pilote en collaboration avec la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke pour les enfants avec des difficultés de langage.

Ce dernier ciblerait principalement les élèves dysphasiques de maternelle, de première et deuxième années dont l'objectif est de favoriser leur réintégration dans les classes régulières.

Pour l'instant, Disphasie-Estrie recrute pour l'Académie préscolaire destinée aux enfants de 2 à 5 ans avec des difficultés langagières, une initiative qui permettra de documenter les effets de certaines méthodes d'enseignement.

En audio, le président de l'organisme, Guillaume Rousseau.