L'Association des locataires de Sherbrooke est inquiète pour la clientèle de la Résidence Bellevue qui fermera ses portes à la fin du mois.
Michel McNicol
Chargement du lecteur ...
Des ménages à faible revenu auraient présentement de la difficulté à se relocaliser.

C'est le cas de Michel McNicol qui a besoin de services médicaux et qui n'a d'autres choix que demander la charité.

Il est incapable de trouver une résidence abordable.

L'Association des locataires de Sherbrooke déplore le fait que les locataires aurait reçu un préavis de trois semaines.

Elle exige que le gouvernement du Québec organise des consultations publiques pour trouver des solutions à long terme.