De nouvelles accusations ont été déposées contre Réjean Hurdle, arrêté la semaine dernière après avoir proféré des menaces via la centrale 911. La Tribune rapporte que l'homme de 57 ans est maintenant accusé d'avoir proféré des menaces à l'endroit du maire Bernard Sévigny et de la communauté musulmane.

Réjean Hurdle a été déclaré apte à faire face aux procédures judiciaires après avoir été évalué en psychiatrie.

Il est aussi accusé de menaces, de méfait public, d'avoir fourni de faux renseignements et de voies de faits envers les policiers.

Aucune accusation n'a toutefois été déposée concernant les propos tenus à l'endroit du maire de Québec Régis Labeaume.

Ce dernier était au palais des sports avec le maire Sévigny lorsque Réjean Hurdle aurait affirmé qu'un colis se trouvait dans leur loge.

La Couronne s'est objectée à sa remise en liberté et il reviendra devant la cour le 20 février.