Un train de passagers entre Montréal et Sherbrooke pourrait entraîner 2050 déplacements chaque jour. C'est ce que révèle l'analyse de marché réalisée par Ipsos et des chercheurs de Polytechnique pour la Fondation Train-Hôtel.

Selon les conclusions de l'enquête menée auprès de 1400 répondants, l'arrivée d'un train entraînerait 200 déplacements supplémentaires dans l'axe Montréal-Sherbrooke, des déplacements qui s'ajoutent aux 10 000 déjà dénombrés.

Le coût d'un billet entre Montréal et Sherbrooke serait de 46 $, pour un aller simple.

Il faudrait toutefois que le train puisse atteindre une vitesse de 55 milles à l'heure, alors que le chemin de fer actuel ne permet pas de dépasser 25 milles à l'heure.

Pour le moment, des arrêts seraient prévus à Saint-Jean-sur-Richelieu, Farnham, Bromont, Magog et Sherbrooke.

Une nouvelle étude portant sur le coût pour la réalisation du projet est attendue avant l'été.

Il reste encore à définir le coût total du projet et les investissements qui sont attendus de chaque palier de gouvernement.