Une éducatrice en milieu familial de Becancour a plaidé coupable à des accusations de voies de fait commis sur deux bébés. Lise Laliberté Brochu a reconnu sa culpabilité à deux chefs d'accusation. Les 21 et 22 mars 2016, elle a forcé deux bébés d'un an à manger, au point où l'un d'eux s'est étouffé. Elle a forcé un des enfants à ravaler son vomi. Elle a aussi versé un verre d'eau sur la tête d'une des victimes.

C'est une jeune employée de la garderie qui a porté plainte. Elle a enregistré sa patronne avec son téléphone intelligent.

La femme de 63 ans a reconnu les faits.

La Couronne et la Défense ont demandé et obtenu la préparation d'un rapport pré - sentenciel.

Lise Laliberté Brochu reviendra en Cour le 12 juin.