Aller au contenu
Conseil municipal

La demande de moratoire sur les grands travaux: «du spectacle»?

La demande de moratoire sur les grands travaux: «du spectacle»?
Le conseiller municipal Paul Gingues / Capture d'écran conseil municipal Shebrooke

La demande de moratoire sur les grands travaux du conseiller indépendant Paul Gingues est qualifiée de «spectacle» par la mairesse Evelyne Beaudin, qui croit que le dossier aurait pu être apporté et discuté à la commission des finances, où siège le conseiller.  

La demande de moratoire de l'élu pourrait être formulée pour qu’elle soit à l’ordre du jour, à la prochaine séance du conseil du 7 février prochain.

Au conseil hier, certains indépendants dont Annie Godbout dénoncait le ton de l'intervention de la mairesse, dans les médias, le qualifiant «d'agressif» en ramenant certaines de ses citations, alors qu'elle était conseillère.

Mme Beaudin se défend bien d'avoir fait preuve d'un ton intimidant et rétorque que le conseiller aurait diffusé de l'information erronée, ce qui a un impact sur les différents services à la Ville. 

M. Gingues estime que des dépassements de coûts «de l'ordre de 10 à 15%» peuvent s'expliquer en période d'inflation mais jamais des augmentations allant jusqu'à 300%.

Il a donc demandé hier à la mairesse de s'engager à limiter les hausses faramineuses dans différents projets, ce à quoi elle répond «qu'elle est mairesse et pas magicienne», l'invitant plutôt à débattre d'une telle proposition en commission plutôt que de passer par les médias. 

Le système d'appels d'offres public est aussi remis en question depuis plusieurs jours.   

    

 

 

Plus avec Jean-François Desaulniers

Saint-Denis-de-Brompton pourrait passer à la MRC Memphrémagog?
Les avocats débattent dans le dossier du Faubourg Menasen
Le Groupe Custeau présente son dernier projet Masson 2.0

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Parlons-nous
En ondes jusqu’à 20:00
En direct
75