Aller au contenu
Libération des otages

«Certains pensaient qu'ils étaient emmenés à un peloton d'exécution»

«Certains pensaient qu'ils étaient emmenés à un peloton d'exécution»
Patrick Lagacé / Cogeco Média.

Guerre Israël-Hamas: la trêve humanitaire de quatre jours entrée en vigueur vendredi a été prolongée de deux jours pour permettre la libération de d’autres otages.

Pour en discuter, l'animateur Patrick Lagacé joint le journaliste Nicolas Coadou, de BFMTV, qu’on retrouve à Tel-Aviv.

«Ce qu'on sait pour l'instant, ça devrait être prolongé pendant deux jours. Le Hamas devrait libérer 10 prisonniers israéliens par jour en échange de 30 Palestiniens.»

Ce sont essentiellement des femmes - surtout âgées - et des enfants qui ont été relâchés par le Hamas depuis le début des échanges.

Grosso modo, depuis le début de la trêve, on note qu'un otage est libéré en échange de trois prisonniers. 

Le journaliste parle des conditions de détention des otages libérés qui n'ont pas rencontré les médias, mais dont les familles ont parlé aux journalistes après leur libération. Ces derniers étaient complètement coupés du monde.

«Apparamment, on ne leur aurait rien dit jusqu'au dernier moment. (Les otages) ont été transportés dans des camions, dans des bus, jusqu'à être remis à la Croix-Rouge. Certains, notamment les personnes âgées, pensaient qu'ils étaient emmenés à un peloton d'exécution. Quand ils ont vu la Croix-Rouge, ils ont compris que c'était la fin de leur calvaire.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

«Ce jugement a le grand mérite de dédramatiser la loi 21»
L’action de Weight Watchers «perd du poids» en bourse
L'ex-premier ministre du Canada Brian Mulroney n'est plus

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Que l'Estrie se lève
En direct
En ondes jusqu’à 10:00