Aller au contenu
Union des producteurs agricoles Estrie

Les agriculteurs digèrent mal les profits des grandes chaînes alimentaires

Les agriculteurs digèrent mal les profits des grandes chaînes alimentaires
Inflation, pertes importantes : l'année a été éprouvante pour les producteurs agricoles des Cantons de l'Est. / Union des producteurs agricoles

Inflation, pertes importantes : l'année a été éprouvante pour les producteurs agricoles de l'Estrie.

Tous les ingrédients sont réunis pour que de nombreux agriculteurs remettent en question leur vocation. Ils doivent travailler de longues heures, investir plus d'argent dans l'équipement et la main-d'œuvre, et regarder les grandes chaînes alimentaires réaliser des bénéfices records. 

Pendant que les grandes chaînes d'alimentation ont connu une importante hausse de leur profit en 2023, les agriculteurs de leur côté peine à faire des profits.

L'augmentation des prix ne se traduit pas par une hausse des revenus pour les agriculteurs, une situation que déplore le président de l'Union des producteurs agricoles de l'Estrie, Michel Brien.

« En constatant que les grandes chaînes continuent d'augmenter leurs profits, c'est inquiétant et un peu triste. Le fait que, dans la chaîne de valeur, les grandes chaînes font des bénéfices records et que, de l'autre côté, les producteurs peinent à s'en sortir », a déclaré Michel Brien dans une entrevue à l'émission Que l'estrie se lève.

Écoutez les propos du président de l'Union des producteurs agricoles de l'Estrie, Michel Brien.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Marc Bryson

Assurance contre l'intimidation: les mairesses de Sherbrooke et Magog
«Un tour de sécheuse? C'est un peu ça», dit-il
52% des salariés canadiens envisagent de démissionner

Vous aimerez aussi

0:00
6:21
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 07:00