Aller au contenu
Centres de la petite enfance

Une nouvelle tendance du ministère de la Famille inquiète

Une nouvelle tendance du ministère de la Famille inquiète
Que l'Estrie se lève / Cogeco Média

L'Association québécoise des centres de la petite enfance s’inquiète de la tangente que semble prendre le ministère de la Famille du Québec. 

On conteste l’octroi de places subventionnées. Un appel de projets dernièrement dans les services de garde éducatifs à l'enfance, puis sur les places qui ont été accordées aux CPE du Québec. 31 % ayant été donné, alors que de façon historique, on s'entend que les CPE ont toujours été favorisés. 

Selon Marie-Claude Lemieux, codirectrice générale de l'Association québécoise des centres de la petite enfance, il faut compter en moyenne 3 à 4 ans avant de sortir de terre un CPE, «parce qu'on se bute à toutes sortes d'obstacles administratifs, souvent des budgets qui ne reflètent pas la réalité», déplore-t-elle à l’émission Que l’Estrie se lève

«Vous savez, on est dans une période inflationniste. Les budgets pour Montréal notamment, mais aussi pour des villes comme Sherbrooke, ne respectent pas la réalité du marché. Donc ça prend beaucoup de temps de sortir les CPE. Et évidemment, et on le comprend, le gouvernement veut offrir des places rapidement aux parents. C'est tout à fait légitime.» 

Avancer plus rapidement

Le problème, selon elle, c'est qu'au lieu d'accélérer la construction des CPE, on donne des permis au privé, pouvant avancer plus rapidement.

Contrairement aux écoles privées qui sont des organismes à but non lucratif, les garderies subventionnées sont à but lucratif. Et on déplore cette situation parce que, selon les évaluations du ministère de la Famille, les garderies subventionnées ont un niveau élevé de qualité», explique Mme Lemieux.

«Quand on parle de qualité, on ne parle pas de beauté de l'immeuble. On parle d'avoir plus d'éducatrices qualifiées, des éducatrices qui ont plus d'expérience. Peut-être qu'on les paye moins cher justement.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jean-Sébastien Hammal

Grève des chauffeurs d'autobus: L'argent est là, qu'attendons-nous ?
Francis Degrandpré nous transporte dans son univers new country
Plusieurs journées de grève des chauffeurs s’ajoutent

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Midi actualité
En direct
En ondes jusqu’à 15:01