Aller au contenu
Meurtre de Guylaine Potvin

Marc-André Grenon coupable de meurtre au premier degré

Marc-André Grenon coupable de meurtre au premier degré
Patrick Lagacé / Cogeco média

Marc-André Grenon a été trouvé coupable, mardi, de meurtre au premier degré et d'agression sexuelle grave sur la personne de Guylaine Potvin, trouvée morte le 28 avril 2000 dans son logement de Jonquière.

Les 12 jurés ont rendu leur décision après une délibération qui n'aura duré que 45 minutes.

Le juge François Huot a aussitôt imposé à Grenon une peine de prison à vie, avec possibilité de demander une libération conditionnelle après 25 ans. Il purgera une peine concurrente de 10 ans pour l'agression sexuelle dont il a été reconnu coupable.

La couronne est parvenue à démontrer au jury que Grenon s'est introduit dans l'appartement de la jeune femme dans la nuit du 27 au 28 avril 2000 pour l'agresser sexuellement et la tuer.

La famille s'est dite reconnaissante du travail de tous ceux ayant permis d'en arriver à cette conclusion et annoncé le lancement du fond Guylaine Potvin visant à aider les organismes en travail social.


Le procureur de la couronne au le dossier, Me Pierre-Alexandre Bernard, commente l'affaire au micro de Patrick Lagacé.


«Depuis le tout début, on a présenté une preuve, une preuve qu'on considérait déjà très forte. On est très heureux et satisfait que le jury ait rapidement adhéré à nos arguments.

«C'est à la Couronne que revient toujours le fardeau de démontrer, hors de tout doute raisonnable, l'ensemble des éléments essentiels des infractions. Notre travail était bien préparé, notre objectif était bien ciblé.»

On l'écoute...

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

«Seulement 10% des personnes ne sont pas capables d'avoir un rendez-vous»
«Les reconstructions sont plus longues qu'avant» -Alexandre Pratt
Ce à quoi s'expose Donald Trump s'il est reconnu coupable

Vous aimerez aussi

0:00
4:57
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30