Aller au contenu
1,3 million $ en aide financière

La région mieux outillée pour combattre la pénurie de soudeurs

La région mieux outillée pour combattre la pénurie de soudeurs
Martin Pelletier / Cogeco Média

Les entreprises de la région estrienne en quête de soudeurs pourront se tourner vers le Centre de formation professionnelle (CFP) Expé de Windsor.

Plus de 1,3 million $ sont alloués pour répondre à leurs besoins en matière de soudage.

Pour son directeur, Hugues Gendron, le métier de soudeur demeure en grande demande dans la région.

«Il y a un besoin de soudeurs très important dans plusieurs de nos entreprises régionales. Donc, c'est une annonce qui va faciliter la formation, en permettant aux gens d'être rémunérés pour la suivre», dit M. Gendron, lors de l’émission Midi Actualité.

«C'est une formation qu'on donne déjà. C'est le DEP en soudage-montage qui est en train de se convertir en DEP de soudage-assemblage. On revisite le programme d'une certaine façon. Un nouveau programme vient de sortir.» 

25 $ de l'heure

Un remboursement jusqu'à 25 $ de l'heure est compris pour l'entreprise. L'étudiant va être payé aussi.

«L'étudiant est payé par l'entreprise, puis l'entreprise va se faire rembourser pour 1000 heures jusqu'à concurrence de 25 $ de l'heure», note Hugues Gendron. 

«On a déjà des candidats depuis l'automne. S'il y a des gens qui veulent se joindre, c'est facile, par le biais de notre site internet, de manifester son intérêt.»

Écoutez l'entrevue accordée à Martin Pelletier.

Linkeding

Source: Linkeding

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Martin Pelletier

Double standard entre les secteurs agricole et municipal
Moulin à laine d'Ulverton: la réalité augmentée «Avant de perdre le fil»
Déversements de millions de litres d'eau usée: «Je suis outré!»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à