Aller au contenu

Du ski de printemps trop précoce

Du ski de printemps trop précoce
Les températures douces ne réjouissent pas Maude Goyer. / Getty images/FotoDuets

Ah comme la neige n'a pas neigé cet hiver! Le ski de printemps a commencé en février et plusieurs pentes étaient désertes pendant la relâche, se désole Maude Goyer.


Écoutez la chronique de Maude Goyer au micro de Patrick Lagacé au sujet de la fin abrupte de la saison de ski alpin.


 Les stations doivent maintenant maîtriser l'art de la gestion de neige, indique Maude Goyer. 

«C'est vraiment devenu une expertise. On fait des amoncellements de neige, puis, une fois de temps en temps pendant la saison, les dameuses passent, puis on étend la neige pour faire un fond, une couverture qui va rester. C'est ça qui va nous amener jusqu'à Pâques pour la plupart des stations», précise-t-elle.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Maude Goyer

Le spectacle Patinage atypique de Marjorie Lajoie
Les délais d'attente interminables pour voir un médecin
Pourquoi 117 000 élèves s'absentent-ils de l'école chaque jour?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00