Aller au contenu
Décès de O. J. Simpson

«C'était un people des réseaux sociaux avant l'heure» -Henry Arnaud

«C'était un people des réseaux sociaux avant l'heure» -Henry Arnaud
O. J. Simpson, en 2008 / Jae C. Hong/Getty Images

Henry Arnaud, présent à la Foire du cinéma de Las Vegas, partage avec Catherine Beauchamp et Patrick Lagacé les réactions qu'il a entendues à la suite de l'annonce du décès de O.J. Simpson.

«C'est assez fascinant de voir ce qui se passe depuis ce matin, dit-il. Quand je suis arrivé pour prendre un petit déjeuner avec des gens du cinéma, la seule conversation c'était: «OK. Quand est-ce que Hollywood va faire ce film sur la vie de Simpson?»

Arnaud a recontré Simpson trois fois au cours des décennies. Il brosse le portrait de la perception de l'homme avant les accusations de meutre des années 1990.

«C'était évidemment un athlète connu, reconnu par les sportifs, mais c'était aussi à Hollywood, un bon vivant qui aimait faire la fête, qui aimait se montrer. Simpson a toujours adoré la lumière. Il a toujours adoré se montrer, être reconnu. C'est pour ça qu'il a participé à des films.

«Et c'est pour ça aussi que lorsqu'il a été ''entre guillemets'' libéré après le procès, il a voulu essayer de refaire carrière. Il a écrit un manuscrit pour raconter ses propres mémoires. Quand on me pose la question O. J. Simpson, c'était pour moi une célébrité, un people des réseaux sociaux avant l'heure, parce qu'il adorait avoir les gens qui se retournent vers lui, qui lui demandent de prendre une photo, de dédicacer quelque chose. Bref, c'était une vraie célébrité, y compris en dehors du sport.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Catherine Beauchamp

«J'ai été déstabilisée tellement je ne m'attendais pas à ça»
«La complaisance des médias en pâmoison devant Coppola m'a fasciné»
«Les linceuls», un film très gore signé David Cronenberg

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 18:00