Aller au contenu
«Pôle Construction et Design»

Du nouveau dans la poursuite contre Angélique Lepêcheur

Du nouveau dans la poursuite contre Angélique Lepêcheur
Midi Actualité / Archives Getty Images

Angélique Lepêcheur, une femme d'affaires française, aurait fraudé et floué des entreprises de la construction de la région. En chambre civile et criminelle, le dossier a progressé, a pu apprendre le 107,7 Estrie. 

Quelques entreprises comme Groupe GMI Construction, Deco Surfaces Couvre Planchers Fana et Excavation KVN réclament 2,8 millions $ à Mme Lepêcheur et ses partenaires.

La poursuite a été déposée en octobre.

En France

L’histoire d’Angélique Lepêcheur a débuté au Québec en novembre 2018. Elle avait quitté la France après une plainte pour des « agissements frauduleux » dans les comptes d’une coopérative qu’elle dirigeait. Elle avait obtenu un permis de travail au Canada. 

Un chasseur de têtes avait proposé sa candidature au Groupe GMI Construction et chez Deco Surfaces Couvre Planchers Fana en Estrie pour un poste de directrice.

La dame disait avoir géré une importante coopérative française dans le domaine de la construction.

«Plusieurs anomalies importantes»

Selon la poursuite, Lepêcheur aurait convaincu les entrepreneurs d’établir un système qui se rapproche de la coopérative, permettant de mettre en commun leur gestion et leur comptabilité, baptisé le «Pôle Construction et Design».

Deux autres entreprises, Excavation KVN et Constructions J5, appartenant à d’autres investisseurs, se joignent à l’organisation comme clientes de Lepêcheur afin qu'elle s’occupe de la comptabilité de ce regroupement. 

À l’hiver 2021, les actionnaires de GMI Construction et de Deco Surfaces Couvre Planchers Fana font effectuer des vérifications et découvrent «plusieurs anomalies importantes» dans les chiffres de l’organisation.

Selon la poursuite des entrepreneurs, elle aurait détourné pour 2 millions $ en surfacturations diverses et des chèques émis sans droit. 

Un enquêteur du SPS

Depuis quelques semaines, un enquêteur du Service de police de Sherbrooke (SPS) est sur le coup pour le volet criminel. Un dossier étoffé est en voie d'être déposé. 

Reste à voir maintenant la date d'audition au civil.

Selon le copropriétaire de Groupe GMI Construction, Ian Dufresne, les factures, les faux documents et les preuves qui seraient nombreuses.

Sous différents noms

Un couple de Saint-Denis-de-Brompton met en garde la population, puisqu'Angélique Lepêcheur exploiterait d'autres entreprises sous différents noms, en comptabilité ou en lien avec la construction, notamment à Sainte-Catherine-de-Hatley.

Jonathan Tétreault et Rachel Girard avaient commencé des travaux de construction pour une nouvelle résidence. Ceux-ci ont tourné au cauchemar, disent-ils.

En mai 2022, ils ont signé un contrat à forfait avec Les Maisons Harmonie. Maintenant, le couple réclame 915 205 $ à la femme d’affaires, à son mari Nicolas Wajchert et à leur entreprise. 

Selon l’entente, l’entreprise devait construire leur maison de rêve sur un terrain boisé de Saint-Denis-de-Brompton, en Estrie, pour 1,6 million $. D’abord prévue en octobre 2022, la livraison est retardée à février 2023. Le chantier a finalement été abandonné.

Heureusement, ils ont pu retrouver certaines sommes avec la Garantie de construction résidentielle.

Écoutez le dossier de Jean-François Desaulnier.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jean-François Desaulniers

Qui est à la recherche d'un logement?: Un manque de statistiques à Sherbrooke
Ça brasse encore au conseil municipal à Sherbooke
Plus de chambres disponibles à Sherbrooke, il y a des pour...et des contres

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 03:00