Aller au contenu

Plus de la moitié des contrôleurs routiers envisagent quitter

Plus de la moitié des contrôleurs routiers envisagent quitter
/ Cogeco Nouvelles

La Fraternité des constables du contrôle routier du Québec estime que 53 % des quelque 300 membres songent à quitter leur emploi en raison du harcèlement psychologique. 

Le président, Éric Labonté a indiqué sur ondes que le syndicat a utilisé tous les moyens légaux à sa disposition pour renverser la situation. 

Or, les gestionnaires qui sont à la source du problème, selon lui, n’ont jamais été réprimandés.
  
Selon M. Labonté, plusieurs contrôleurs ont quittés leur poste au cours des dernières années en raison du climat malsain. 

0:00
5:47

Vous aimerez aussi

Plus avec Martin Pelletier

Une mission au Bénin pour des paramédics et des étudiants d'ici
Maison des aînés de Sherbrooke: Pas de clientèle avant l'automne
Potton: Une pétition conteste les hausses de taxes municipales
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75