Aller au contenu
Rotation des gardiens

«Pourquoi ne pas donner le filet à Montembeault?» -Jérémie Rainville

«Pourquoi ne pas donner le filet à Montembeault?» -Jérémie Rainville
Ben Jackson/Getty Images

Un gardien qui réussit un arrêt lors d’une échappée est toujours satisfait. Imaginez quand il réussit deux fois ce tour de force dans un même match...

C’est ce que Samuel Montembeault a fait, mercredi, lors de la deuxième période du match remporté 3-1 par les Canadiens contre les Blue Jackets de Columbus.

Le gardien a tout d’abord stoppé de la mitaine un tir vif décoché par Mathieu Olivier qui venait de sortir du banc des pénalités. Montembeault a laissé tomber la rondelle sur la patinoire et il a relancé l’action.

Une vingtaine de secondes plus tard, c’est Gustav Nyquist qui s’est présenté seul devant lui. L’attaquant des Blue Jackets a tenté de le déjouer entre les jambières, mais le Québécois a résisté.

« En faisant des arrêts au début, je pense que ça donne confiance à tout le monde », a noté Montembeault.

« Dès le départ, on a disputé un meilleur match. Hier, on a fait beaucoup de revirements. Ce soir, on a fait un meilleur travail là-dessus. Les menaces arrivaient de l’extérieur et on a bloqué beaucoup de lancers. Je voyais bien la rondelle et David Savard aussi. Je pense qu’il a bloqué autant de rondelles que moi. »

Et le gardien voyait aussi très bien lors des échappées…

« Oui (rires). C’était bizarre (deux échappées si rapides). Sur la première échappée, j’ai fait l’arrêt et je pensais que l’arbitre allait siffler. Ça a été long. J’ai relancé le jeu et j’ai fait l’autre arrêt. »

Et Montembeault est capable de faire fi d’un mauvais match, même s’il s'en souvient. C’est lui qui était devant le but des Canadiens la semaine dernière à Columbus quand les Blue Jackets l’ont emporté 6-4.

« Surtout quand le canon te siffle six fois dans les oreilles, c’est dur de l’oublier… »

« En deuxième période, on s’est tiré dans le pied une couple de fois et Montembeault nous a sortis du trouble, a noté Martin St-Louis, sans confirmer ou infirmer que cette belle prestation allait l’inciter à désigner ce dernier pour le match de vendredi après-midi à Chicago.

En conversation avec l’animateur Mario Langlois, l’analyste Jérémie Rainville soulignait qu’il aimerait bien voir ça.

« Je le souhaite. Le gars l’a mérité. Jake Allen, présentement, la confiance ne règne pas. Tu as un gars qui semble dans de meilleures dispositions que l’autre. Pourquoi ne pas donner le filet à Samuel Montembeault? »

Vous aimerez aussi

Plus avec Mario Langlois

«Il n'y a rien que je n'ai pas entendu» -Pierre Gervais
«Ils repartent du voyage avec deux buts accordés» -Martin McGuire
Montembeault à Chicago?: «T'as pas le choix» -Guillaume Latendresse
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En ondes jusqu’à 18:00
En direct
75