Aller au contenu
Vendredi fou

Des manifestants contre le surconsommation et le capitalisme au Carrefour

Des manifestants contre le surconsommation et le capitalisme au Carrefour
Des manifestants font un «die-in» contre la surconsommation / Jean-Francois Desaulniers Cogeco Nouvelles

Quelques dizaines d'étudiants, membres de différents organismes ont fait un «die-in» au Carrefour de l'Estrie, simulant la mort face aux valeurs capitalistes et dénoncant la surconsommation. 

L'activité a attiré l'attention de plusieurs consommateurs, tout près du magasin Toys R Us, en plein centre du centre d'achats. 

Il n'y a pas eu d'anicroche en lien avec cette activité, quant à l'évacuation. 

Chaque année, le dernier vendredi du mois de novembre, les commerces offrent des rabais particulièrement
attirants pour le consommateur moyen.   

Le collectif estime que que ce modèle doit être dénoncé «puisqu'il repose sur la surexploitation de populations vulnérables et de ressources naturelles non renouvelables». 

Selon eux, plusieurs grandes chaînes représentées au Carrefour de l’Estrie sont reconnues pour le non-respect de normes par leur émission de gaz à effet de serre. 

Ils souhaitaient sensibiliser la population et le gouvernement aux diverses alternatives de consommation responsable, comme les articles de seconde main, l’échange de services, l’achat local et la revalorisation des matériaux.

 

 

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75