Aller au contenu
Le Hockey des Canadiens

«Une grosse victoire de caractère» - Martin St-Louis

«Une grosse victoire de caractère» - Martin St-Louis
Cole Caufield a compté le but gagnant, dimanche à New York. / The Associated Press
0:00
20:18

Le Canadien a surpris bien des amateurs, dimanche, en battant les Rangers de New York par la marque de 2-1. L’entraîneur-chef du CH, Martin St-Louis, estime qu’il s’agit d’une « grosse victoire de caractère ».

«Les Rangers comptaient 13 victoires, 2 défaites et 2 défaites en surtemps dans leurs 17 derniers matchs. Ils n’avaient pas joué hier. Nous, on avait une courte période de temps entre les deux matchs. Et on avait des blessés. On avait beaucoup d’excuses! La ligue, ça ne lui dérange pas ce que tu vis. Elle continue, donc tu dois continuer. Ce soir, c’est une grosse victoire de caractère. Tout le monde était engagé et jouait pour le logo. Je suis très fier des boys»

Et le mythique Madison Square Garden a motivé ses troupes. «Après deux périodes, chaque équipe avait un but en avantage numérique. Il restait 20 minutes à jouer et je ne pense pas qu’il y a un meilleur amphithéâtre sur la route pour tout donner. C’est ce qu’on a fait», se réjouit le pilote du CH.

Tout un match de Montembeault

Le gardien Samuel Montembeault a livré toute une performance. Moins de 24 heures après avoir encaissé une défaite face aux Islanders, le cerbère n’a accordé qu’un petit but à la puissante attaque des Rangers.

«Ç’a bien été, mais je suis fatigué par exemple. C’est le fun, quand c’est deux équipes qui sont aussi près, on n’est pas arrivés à 2h du matin et on a pu se reposer. On a travaillé fort et on était dus pour une victoire sur la route»

« Hier, on n’a pas eu le résultat final. On a manqué d’exécution, mais l’effort était là. On a amené la même formule aujourd’hui et ç’a porté fruit », mentionne-t-il, soulignant le travail de ses coéquipiers en fin de match alors que les Rangers évoluaient à six patineurs contre cinq.

Montembeault estime que son équipe a touché le fond du baril face au Kraken de Seattle la semaine dernière. « Une fois rendus au fond du baril, on ne peut que pousser pour s’en sortir. On a travaillé très fort et les entraîneurs ont fait un excellent travail », décrit le gardien.

Vous aimerez aussi

Plus avec Jeremy Filosa

Le CF Montréal reprend l’action ce soir à Washington
Félix Auger-Aliassime s’incline en trois manches à Paris
Un premier match préparatoire pour les Alouettes
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75