Aller au contenu

Nissan Versa 2023 essai routier : du point A au point B

Nissan Versa 2023 essai routier : du point A au point B
Nissan Versa 2023 / Auto123.com

Nissan Versa 2023 Noir

•    Auto123 met à l’essai la Nissan Versa SR 2023.

•    On n’achète pas la Versa pour son agrément de conduite ou son design racé, mais …

•    ... la sous-compacte demeure une voiture bon marché pour les premiers acheteurs.

•    Longue vie aux voitures abordables, simples et faciles à garer.

Certains constructeurs ont carrément abandonné le format « voiture » au profit d’une gamme utilitaire au possible. Du côté de Nissan, ce ne sont pas les multisegments qui manquent, mais malgré tout, les stratèges de la marque croient encore à la berline. On retrouve quand même quatre modèles en Amérique du Nord, dont la petite Versa, qui n’a qu’une seule concurrente de taille sous-compacte encore en lice : la Kia Rio.

Pour les automobilistes pour qui l’agrément de conduite et le prestige de conduire une voiture de luxe ne sont pas des priorités, la Nissan Versa peut être une option. 

La nouvelle Nissan Versa 2023

Design extérieur
La Nissan Versa a légèrement été redessinée en 2023, et en livrée SR, elle se montre plus attrayante. À l’avant, le bouclier est un peu plus chargé avec ce grillage plus large de couleur noir lustré et ces bandes argentées qui montent vers les blocs optiques. La portion inférieure du museau est elle aussi plus « sportive » avec ce pseudoaileron à sa base. 

Sur les flancs, les jantes de 17 pouces de nouvelle facture sont également très chargées dans leur approche stylistique, un design qui rappelle certaines créations Pontiac des années 90 et 2000, rien de moins. 

Les designers de Nissan croient encore à cette illusion de « toit flottant » au niveau du pilier C vers l’arrière, quoique dans ce cas-ci, le contraste est à son minimum avec le noir lustré/noir mat. Finalement, derrière, la Versa SR s’habille d’un becquet au bout du coffre, avec des feux de position assombris et même un « diffuseur » installé à la base de la coquille du pare-chocs arrière. Installée au sommet de la gamme, la Versa SR offre un look plus élégant que celui des livrées de base, mais disons que nous sommes très loin des courbes classiques de la nouvelle Nissan Z, vous en conviendrez. Remarquez, à ce niveau plus basique de l’automobile, les acheteurs ne s’attendent pas nécessairement à conduire une voiture qui attire les regards.

Points forts

  • La distinction du modèle SR
  • Les jantes de 17 pouces

Points faibles

  • La verticalité de la berline
  • On s’ennuie de la Versa Note avec sa carrosserie cinq portes

Habitacle de Nissan Versa 2023

L’habitacle
Même si la berline Versa ne se montre pas aussi « utilitaire » que la majorité des VUS sur la route, la sous-compacte est tout de même beaucoup plus logeable qu’une certaine Mitsubishi Mirage par exemple. L’espace à la première rangée est très bon pour une petite voiture et l’est davantage à la deuxième rangée avec un espace étonnant pour une sous-compacte. 

Le coffre est également assez volumineux pour une berline, mais à ce compte, le Kicks est plus « utile » avec tout ce volume libéré lorsque la banquette est abaissée.

Les sièges pourraient être plus confortables, notamment au niveau de l’assise qui est assez courte à l’avant. Les adultes de grande taille pourraient trouver le temps long sur ces sièges qui ne sont pas aussi moelleux que ceux boulonnés à bord de la Nissan Altima. Idem pour la banquette de deuxième rangée qui, heureusement dans cette livrée mieux équipée, offre la possibilité de s’ouvrir partiellement – merci à sa configuration 60/40 – ou en totalité pour le transport d’objets plus encombrants. 

Quant au tableau de bord, il n’est pas aussi « techno » que ce qui est proposé dans la majorité des modèles plus modernes. La Versa appartient à une catégorie de voitures économiques; il n’est pas nécessaire – ni rentable - d’impressionner la galerie avec de vastes écrans et des touches tactiles un peu partout. 

Écran tactile de Nissan Versa 2023

Il y a tout de même un écran central tactile de huit pouces avec des boutons-raccourcis de part et d’autre, avec la plus récente version du système d’infodivertissement de la marque. Les graphiques sont donc plus clairs et la réactivité est bonne pour les quelques commandes effectuées au bout des doigts.

Autre détail qui plaît, la présence de commandes traditionnelles pour la climatisation, le bouton-démarreur ou même ce bon levier de vitesses. Même le volant à base aplatie est agréable à tenir en main ou à utiliser (les multiples commandes sur les branches supérieures de ce dernier). Bref, la Versa n’est pas encore arrivée à cette philosophie du « presque tout tactile ».

À noter, ce tableau de bord est nouveau pour 2023 ; il n’est pas sans rappeler celui intégré à l’habitacle du Kicks. Après tout, les deux véhicules sont basés sur la même plateforme; il est donc normal que des composantes soient partagées, comme cet écran tactile central à l’intérieur duquel on retrouve la plus récente version du système d’infodivertissement de la marque. 

Points forts

  • Une planche de bord simple au possible
  • Un système d’infodivertissement de meilleure qualité

Points faibles

  • Des sièges pas très confortables (pour les trajets plus longs)
  • Pas de banquette 60/40 sur les livrées moins équipées!

Trois quarts arrière de Nissan Versa 2023

Sur la route
La Versa partage sa plateforme avec le multisegment Kicks. Il n’y a donc aucune surprise lorsqu’on soulève le capot, la berline qui fait confiance au même moteur 4-cylindres d’une cylindrée de 1,6-litre qu’à ses débuts en 2007. Évidemment, la puissance de 122 chevaux et le couple de 114 lb-pi sont un peu plus élevés que dans les années 2000. 

Même si la boîte de vitesses à variation continue est mieux calibrée qu’au début du siècle, on ne parle pas d’un monstre de puissance ici. La Versa est beaucoup plus à sa place lorsqu’elle circule en ville. Sur l’autoroute, il faut planifier les dépassements, parce que les reprises ne sont pas très impressionnantes.

Malgré tout, ce n’est pas une faute grave, puisque la Versa est justement ça : une voiture de base qui répond aux besoins des gens qui n’ont pas nécessairement besoin de conduire un véhicule dynamique, puissant et racé. Pour ceux et celles qui n’ont pas besoin d’un bolide, la Nissan Versa peut très bien jouer ce rôle.

Design extérieur de Nissan Versa 2023

En revanche, la Versa SR 2023 montre ses limites lorsque le pied droit s’enfonce dans le plancher avec la mécanique qui crie haut et fort son mécontentement. Heureusement, celle-ci se calme une fois que la vitesse de croisière est atteinte.

Là où la combinaison petit moteur 4-cylindres/boîte CVT prend tout son sens, c’est lorsqu’est venu le temps de calculer la moyenne de consommation de carburant. L’ÉnerGuide canadien annonce une moyenne en ville de 7,4 litres / 100 km et 5,9 litres / 100 km sur route, pour une moyenne de 6,7 litres / 100 km. 

À ce compte, la plus petite des Nissan d’Amérique du Nord livre la marchandise… du moins presque, car après quelques jours de conduite « régulière », l’ordinateur de bord de la berline affichait 7,5 litres L/ 100 km, soit 0,8 litre par tranche de 100 km de plus que prévu. C’est vrai que deux ou trois entrées sur l’autoroute ont fait grimper l’aiguille du compte-tours, mais pour le reste, j’ai conduit cette Versa comme il se doit., c’est-à-dire sans trop la brusquer. Il s’agit donc d’un résultat raisonnable.

Points forts

  • L’agilité d’une voiture sous-compacte
  • Direction légère en ville
  • Relativement confortable

Points faibles

  • L’assise des sièges est trop courte
  • Pas de banquette 60/40 sur les livrées de base
  • Accélérations riches en décibels

Logo de Nissan Versa 2023

Le mot de la fin

La décision de Nissan de garder une voiture abordable dans ses rangs n’est pas une mauvaise idée à mon avis. Avec la flambée des prix, je ne serais pas surpris d’observer un retour à la catégorie des sous-compactes dans un avenir pas si lointain. C’est bien beau la technologie en 2023 (électrique ou non), mais le prix moyen de l’automobile a grimpé à un niveau difficile à suivre pour plusieurs d’entre nous depuis quelques années. Les consommateurs qui n’ont pas besoin du modèle dernier cri ou d’un gros utilitaire difficile à garer seront heureux derrière le volant de la Versa… à condition de ne pas avoir d’attentes trop élevées. 

Quelques-unes de vos questions sur la Nissan Versa 2023 :

Quel est le prix de base d’une berline Versa ?
Le prix de départ est de 18 463 $, avant le frais de préparation et les taxes en vigueur.

Quel est le volume du coffre ?
La Nissan Versa offre un volume de 425 L. 

La concurrence principale

Kia Rio
Mitsubishi Mirage

ÉVALUATION

70%
 
Performance
6/10
Design
7/10
Espace intérieur
8/10
Technologie/Sécurité
7/10
Économie d’essence
8/10
Rapport qualité/prix
6/10

Calandre de Nissan Versa 2023

Contenu original de auto123.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Que l'Estrie se lève
En direct
En ondes jusqu’à 10:00