Aller au contenu
Logements à Sherbrooke

Un 1er juillet moins trouble qu'en 2022 en logement

Un 1er juillet moins trouble qu'en 2022 en logement
Cogeco Nouvelles / Cogeco Nouvelles

Une quinzaine de ménages à Sherbrooke pourraient être contraints de recourir au service d'hébergement d'urgence de la ville, selon l'Office municipal d'habitation après le 1er juillet, une situation qui augure mieux que celle de l'an dernier.   

Rappelons que le taux d’inoccupation à Sherbrooke est sous le 1 % alors que le point d'équilibre se situerait près des 3 %.

Selon le porte-parole de l'Association des locataires Mario Mercier, certains locataires auraient accepté une hausse par dépit (craignant les représailles et la liste d'attente) alors que les défauts de paiements et évictions pouraient venir dans les prochains mois.  

En 2022, à la Ville de Sherbrooke, 240 demandes ont été traitées lors de l'opération déménagement.   

Au total, 41 ménages ont eu recours aux services d'hébergement d'urgence entre le 1er juin et le 1er septembre 2022, pour un total de 1637 nuitées par rapport à 2129 nuitées en 2021.   

Un service d'aide qui donne des résultats

La bonne nouvelle, c'est que l'OMH de Sherbrooke offre depuis peu un nouveau service d'aide à la recherche de logement à l'année longue qui fonctionne très bien, selon sa directrice Marie-Claude Bégin.  

Malgré ce service, l'Association des locataires estime que le projet de loi 31 du gouvernement Legault nuira aux droits des locataires et réitère qu'il faut une commission nationale sur l'avenir du logement. 

Le projet de loi 31 donnerait le droit aux propriétaires de refuser une cession de bail mais prévoit un encadrement plus serré des évictions. 

 M. Mercier attend aussi impatiemment les conclusions du rapport découlant de la Commission Samson-Côté à la Ville de Sherbrooke sur le logement. 

0:00
9:54
Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à