Aller au contenu
Insécurité alimentaire en Estrie

Front commun des banques alimentaires qui sont à sec

Front commun des banques alimentaires qui sont à sec
Jean-Francois Desaulniers Cogeco Nouvelles / Jean-Francois Desaulniers Cogeco Nouvelles

Les banques alimentaires de la région crient "famine": elles ont un important rendez-vous avec les producteurs alimentaires, les gens d'affaires et élus des 9 MRC, le 2 décembre, au Centre Jouvence pour élaborer diverses stratégies pour accéder à de nouvelles denrées. 

A l'échelle nationale, chaque mois 872 000 personnes au Québec sont aidées par les banques alimentaires, en augmentation de 30% par rapport a 2022.      

Le nombre de paniers chaque mois a aussi doublé en 4 ans. 

C'est sans compter que dans bien des banques, il faut aussi composer avec un manque d'employés et de bénévoles et qu'il y a une difficulté d'approvisionnement. 

En Estrie, le Bilan-Faim 2023 dévoilé dans les dernières heures montrent que l’ensemble des organismes luttant contre l’insécurité alimentaire en Estrie ont vu une augmentation substantielle de 67 % des demandes par rapport à 2019. 

C'est sans compter les popotes roulantes, les centres d'hébergement dans les 9 MRC de la région qui ont aussi leurs besoins ponctuels. 

Et fait particulier: c’est chez les enfants que la hausse se fait le plus sentir par une augmentation de 73 % depuis 2019 et de 14 % depuis l’an dernier seulement.  

Finalement, les délégués de plusieurs banques alimentaires ont aussi rencontré la ministre de la Solidarité sociale pour Chantal Rouleau, dans les derniers jours. 

En juillet, le gouvernement avait octroyé plus de 6 millions au réseau de banques mais l'aide est épuisée. 

Une nouvelle demande de 18 millions a donc été faite, jusqu'à la fin mars 2024 

 

 

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Même le week-end
En direct
En ondes jusqu’à 11:00