Aller au contenu

Labrie demande à LeBel de garantir des hausses salariales

Labrie demande à LeBel de garantir des hausses salariales
Christine Labrie / Québec solidaire

Christine Labrie continue de talonner le gouvernement Legault dans le cadre du conflit de travail qui oppose les travailleurs du secteur public au gouvernement.

Ce matin, le premier ministre François Legault a imploré les 66 000 enseignants de la Fédération autonome de l'enseignement (FAE) de cesser la grève, car « on ne peut pas faire de mal à nos enfants », et a réitéré qu'il était prêt à bonifier son offre.

En lien avec la déclaration de M. Legault, la députée de Sherbrooke Christine Labrie a profité de l'occasion pour demander à la présidente du Conseil du Trésor, Sonia LeBel, à la Chambre des communes, de garantir des augmentations salariales qui couvrent l'augmentation du coût de la vie.

«Est-ce que la présidente du Conseil du trésor peut nous dire qu’il y aura pour tous les titres d’emploi une offre supérieure à l’inflation, oui ou non?», a questionné la députée de Sherbrooke.

Ce à quoi Mme LeBel a répondu : « Il y a des offres supérieures différenciées pour les gens qui sont au commencement de l’échelle de tous les employés d'État, je ne peux pas m’entendre toute seule, j’ai besoin des syndicats.» 

Plus tôt cette semaine, la députée de Sherbrooke Christine Labrie a suscité une vive réaction dans le Salon bleu en affirmant que « l'État québécois participe à la violence économique faite aux femmes » et que la Coalition avenir Québec (CAQ) exploite les travailleuses et les travailleurs du secteur public.

Rappelons que la FAE est en grève générale illimitée depuis le 23 novembre dernier.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Même le week-end
En direct
En ondes jusqu’à 11:00