Aller au contenu
Risque d'espionnage

Des caméras de sociétés chinoises devront être retirées

Des caméras de sociétés chinoises devront être retirées
Courtoisie / Courtoisie

Un arrêté ministériel auquel Cogeco Media a eu accès vient confirmer que des centres de services scolaires du Québec et organismes publics devront retirer des caméras de surveillance des sociétés Hangzou Hikvision et Zheijang Dahua Technologie, acquise depuis le 21 décembre.  

Une cinquantaine d’organismes publics du Québec utiliseraient des caméras de la controversée compagnie Hikvision, soupçonnée de poser un risque de sécurité nationale, selon l'information du Journal de Montréal.  

Le matériel qui est déjà utilisé dans le réseau public devra faire l’objet d’une évaluation de risques et sera soumis à des mesures strictes.

Et ce n'est pas tout: les organismes devront déployer des mesures de sécurité supplémentaires: notamment utiliser un pare-feu,  et restreindre l'accès physique aux appareils destinés au stockage d'informatique.  

En Estrie, on ignore combien d'organisations sont touchées par cet arrêté. 

 

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 07:00