Aller au contenu
Troubles alimentaires sévères d'une jeune femme

Le CIUSSS avoue que les unités en santé mentale débordent

Le CIUSSS avoue que les unités en santé mentale débordent
Des lits ont été ajoutés en santé mentale mais l'unité demeure utilisée à capacité, selon le CIUSSS de l'Estrie-CHUS. / Archives Cogeco média

Les unités en santé mentale du CIUSSS de l’Estrie - CHUS débordent et la direction est à la recherche constante de personnels.

Des lits ont été ajoutés, mais on manque de personnel soignant, de médecins et d’espace pour ajouter à la capacité d’accueil.

C’est ainsi qu’on peut résumer l’intervention d’Annie Masson, directrice adjointe de la direction de la santé mentale du CIUSSS estrien, en lien avec la cas de cette jeune femme de 23 ans, aux prises avec des troubles alimentaires et qui a dû attendre plusieurs jours avant d'avoir un lit à la mi-janvier. 

Mme Masson répondait aux questions de Martin Pelletier, animateur de l’émission Midi Actualité, du 107,7 Estrie, concernant les moments vécus par la jeune femme est arrivée à l’urgence psychiatrique le 15 janvier et n'a pu avoir un lit que le 20 janvier en soirée.

Dans cet intervalle de cinq jours, elle a vécu dans un climat terrifiant parmi des gens en crise, notamment.

Malgré ces contraintes, la direction du CIUSSS souhaite offrir des soins de qualité, ce qui peut causer des délais. 

On veut aussi développer des alternatives à l’hospitalisation et faire en sorte que les gens puissent être retournés à la maison en pouvant compter sur des ressources intermédiaires, ajoute Mme Masson.

Des embauches insuffisants

Selon elle, de récentes démarches d’embauche n’ont pas donné les résultats escomptés. Sept postes avaient été ouverts, mais seulement deux ont pu être comblés, dit-elle.

On est à la recherche entre autres d’un ergothérapeute et d’un travailleur social, en plus de postes de psychiatre.

Dans les derniers jours, le CIUSSS de Estrie avait refusé de commenter le cas de cette jeune femme de 23 ans, dont la mère avait dénoncé l’épisode problématique vécu au 107,7 Estrie la semaine dernière.

0:00
11:45
Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à