Aller au contenu
Retraité du Sénat

Boisvenu ne ferme pas la porte aux prochaines élections

Boisvenu ne ferme pas la porte aux prochaines élections
Pierre-Hugues Boisvenu / Archives PC

Le sénateur Pierre-Hugues Boisvenu ne ferme pas la porte à se présenter aux prochaines élections fédérales.

M. Boisvenu prendra bientôt sa retraite du Sénat où il a mené de nombreux combats pour les victimes d’actes criminels. À 77 ans, il souhaiterait poursuivre sa mission comme député fédéral. 

Il dit en avoir glissé mot au chef du Parti conservateur du Canada, Pierre Poilievre, a-t-il avoué lundi au micro de l'animatrice Nathalie Normandeau. 

«J'ai eu des rencontres privées avec lui depuis un an et le dossier des victimes de la justice va être une des priorités de son gouvernement. Donc, c'est sûr que ça va lui prendre à côté de lui quelqu'un qui, depuis quatorze ans, mène ce combat là pour que notre ligne de conduite comme parti, notre contenu comme parti, soit dans la même direction», affirme-t-il.

«Puis moi, tout ce que j'ai gardé comme force depuis quatorze ans, je n'ai jamais raté une occasion pour aller vers les familles, toutes les victimes. Au Québec, j'ai presque tout fait les services funéraires.

«Jusqu'à 85 ans»

Pierre-Hugues Boisvenu estime avoir encore la vigueur pour prendre un tel mandat.

«J'ai encore l'énergie pour aller jusqu'à 85 ans», dit-il.

«La chose qui n'est pas négociable, c'est que je garde le dossier des victimes d’actes criminels pour faire avancer leurs droits sous un prochain gouvernement, que j'espère conservateur. Donc je vais regarder avec Pierre. Puis c'est sûr que si les élections ont lieu dans deux ans, je vais approcher les 77 ans. Pour me présenter en politique active, ça va devenir plus questionnable. Donc je vais regarder avec lui. Moi, ce que je tiens absolument, c'est d'être prêt.»

Pierre-Hugues Boisvenu prendra sa retraite le 13 février prochain.

«Quand je suis arrivé au Sénat, c'était une autre étape de travailler au niveau fédéral, au niveau du Code criminel, de tenter d'avoir de meilleurs services pour les victimes à travers le Canada», se souvient le père de Julie et de Isabelle, décédées tragiquement.

«Et là, je quitte le Sénat. Ça va être une prochaine étape et je fais excessivement confiance dans mes filles pour qu'elles me trouvent un nouveau chemin à suivre.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Hockey des Canadiens
En direct
En ondes jusqu’à 22:00