Aller au contenu
Deux hommes arrêtés

Le cellulaire volé retenti dans la poche du suspect

Le cellulaire volé retenti dans la poche du suspect
Le téléphone cellulaire vol a retenti dans la poche du suspect. / Cogeco Média

Les policiers de Sherbrooke ont pu élucider des événements survenus dimanche en fin d’après-midi à différents endroits dans la ville par un simple appel cellulaire.

L’opération a aussi permis d’arrêter deux suspects connus du Service de police de Sherbrooke (SPS). 

Un premier plaignant se manifesté vers 16h25. Présent dans le secteur de l’hôpital du CIUSSS de la rue Bowen, il dit avoir été frappé par deux individus qui lui auraient volé son cellulaire. 

«Cet événement est survenu sur la rue du Long Sault, alors qu’il allait à la rencontre d’une connaissance», raconte Isabelle Gendron, porte-parole du SPS.

«Presque une heure trente plus tard, vers 17h55, un autre appel est logé pour un vol au dépanneur Ultramar du 855 de la rue Galt Est. Les suspects venaient de voler du chocolat et possiblement d’autres marchandises. Ils ont rapidement quitté à bord d’une voiture décapotable de marque BMW, vers la 13e Avenue en direction nord.»

Pistolet à plomb

Plus tard vers 18h25, un autre appel concernant le même véhicule BMW qui s’est retrouvé dans la cour privée d’un citoyen de la 15e Avenue, avec trois occupants à son bord. 

«Ceux-ci ont prétexté avoir manqué d’essence et ont repris la route. C’est 45 minutes plus tard que le véhicule est finalement intercepté à l’intersection de la 14e Avenue Sud et de la rue du Conseil, avec quatre occupants à bord», poursuit Mme Gendron.

«Après avoir corroboré les faits, nos patrouilleurs procèdent à l’arrestation des passagers de la banquette arrière pour le vol à l’étalage au dépanneur. Nous demandons au conducteur et au passager avant de sortir du véhicule pour procéder à une fouille.»

Celle-ci a permis de découvrir les emballages de chocolat, un pistolet à plomb sous un siège, ajoute Mme Gendron.

«Nous sommes informés par la répartition qu’un événement était survenu plus tôt à la même adresse, soit le vol du cellulaire, dit la relationniste. Nous tentons un appel au numéro du cellulaire volé pour constater que le téléphone sonne dans la poche de l’un des passagers du siège arrière», commente-t-elle.

«Les suspects, deux hommes de 26 et 28 ans, connus de nos services vont comparaître pour des accusations de vol qualifié, agressions armées, vol, et manquement aux conditions de probation. Quant aux deux autres passagers, ils ont été libérés.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

0:00
7:36
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30