Des cours d'école moches

Des cours d'école mochesGetty Images/Moment/Anna Pekunova
Manque flagrant de financement pour les cours d'école du Québec.

11:57

Manque flagrant de financement pour les cours d'école du Québec.

L'architecte Pierre Thibault est avec nous. Il est président du conseil d'administartion de Lab-école et nous présente ses solutions.

Détails

Même si les enfants du Québec ont maintenant droit à deux périodes de récréation de 20 minutes par jour, ont-ils envie de sortir jouer dehors dans leur cour de récréation ?

Au cours du week-end, le Journal de Montréal a recensé les meilleures et pires cours d’école des régions de Montréal, Longueuil, Laval, Québec et Lévis.

Au total, le quotidien a visité pas moins de 523 cours d’école et le constat n'est pas reluisant. 

Si certaines cour de récréation sont bien aménagées – modules de jeux, section ombragée avec arbres, aires gazonnée et asphaltée - et qu’elles sont invitantes pour les enfants, le tiers d’entre elles n’ont pas obtenu la note de passage.

En entrevue avec Bernard Drainville, lundi, Pierre Thibault, architecte et président du conseil d’administration de Lab-école, a expliqué pourquoi il était important, pour le développement des enfants, d'avoir des cours d'école avec des aires diversifées qui peuvent répondre à un plus grand nombre d'enfants.

«Les études le démontrent, il faut que les enfants bougent. De plus en plus, ils sont devant un écran à la maison, donc quand ils arrivent à l’école, c’est bon qu’ils aient la possibilité de bouger. Et la cour d’école, c’est aussi un lieu de socialisation»

«La présence de nature est un élément apaisant pour les enfants. Les arbres ont aussi un effet important pour réduire les îlots de chaleur. Et pour l’enfant, ça lui permet de connaître des variétés d’arbres»

Selon l’architecte, il n’est pas coûteux de bien aménager une cour de récréation. 

En direct de 12:00 à 15:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.