12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • «J’avais l’impression d’être dans une prison végétale» -Sarah Marquis, exploratrice extrême

«J’avais l’impression d’être dans une prison végétale» -Sarah Marquis, exploratrice extrême

«J’avais l’impression d’être dans une prison végétale» -Sarah Marquis, exploratrice extrêmeSarah Marquis | © Krystle Wright | Tous droits réservés
Sarah Marquis en Tasmanie

Dans le livre «J'ai réveillé le tigre», l'aventurière et auteure suisse, Sarah Marquis, raconte son incroyable expédition en solo dans l’ouest de la Tasmanie, trois mois à marcher dans des forêts primaires et vierges avec 35 kilos sur le dos.

Elle espérait notamment y croiser le fameux tigre de Tasmanie. «J'ai toujours suivi l'histoire du tigre de Tasmanie de loin à travers les années. J'ai été attiré par l'histoire de ce loup aux 15 raies sur le dos, une espèce en voie d'extinction depuis 1936.»

Dans des conditions souvent extrêmes, Sarah Marquis a de nouveau risqué sa vie pour nous transmettre le récit de son expédition, récit et expérience qu'elle a partagés avec Paul Arcand, mardi matin, au 98,5.

«Dans une vallée que j’ai appelé le monde perdu, j’ai clairement trépassé quelque chose, je suis arrivé dans un endroit où je ne me suis pas sentie la bienvenue ou aucun humain n’avait mis les pieds-là depuis des centaines d’années. Chaque pas, c’était comme si j’entrais dans une propriété privée de quelqu’un. C’est là où les arbres tombaient de vieillesse dans une végétation ou je ne pouvais parcourir que 3km par jour, pas plus. J’avais l’impression d’être dans une prison végétale… Une nuit, un immense arbre centenaire est tombé à quelques mètres de ma tente… Mais, j’arrive à toujours m’en sortir.» 

Sarah Marquis participera à une séance de dédicaces de son livre «J'ai réveillé le tigre», mardi à 17h, au Renaud-Bray, rue Saint- Denis à Montréal.

En direct de 12:00 à 15:00
1869
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.