• Accueil
  • Vins rouges du Val de Loire | Du bonheur et de la fraîcheur

Vins rouges du Val de Loire | Du bonheur et de la fraîcheur

Découverte

Découverte est un contenu publicitaire produit par ou pour des annonceurs. Les propos tenus dans ce texte ne sont pas ceux de la station.

Vins rouges du Val de Loire | Du bonheur et de la fraîcheurLes vendanges (Photo: Stevens Frémont)

Vous avez soif? Buvez du rouge! Surtout si c’est un vin rouge du Val de Loire, puisque là-bas, cette couleur rime souvent avec fraîcheur, finesse et élégance. La diversité qui règne dans les vins blancs de la région existe tout aussi bien dans les rouges, avec une constante de buvabilité élevée.

Pas de richesse excessive, de sucrosité un peu lourde ou de saveurs de chêne intenses par ici. On est plutôt au royaume du fruit et de l’éclat, tant pour des vins gouleyants à boire sans attendre que pour certains vins de garde capables d’étonner pendant de nombreuses années.

Pensez par exemple au gamay. C’est peut-être plus le Beaujolais qui nous vient d’abord à l’esprit, quand on prononce le nom de ce fruit rouge aux belles notes de petits fruits éclatants – fraises, cerises et compagnie. Mais la Touraine, en particulier, sait en vinifier des cuvées de toute beauté. Sur des sols légers, parfois même sablonneux, les vins se voient souvent rehaussés d’une petite touche poivrée qui leur donne bien de la personnalité et du nerf – et un beau caractère pour se marier avec une terrine de gibier ou d’autres charcuteries fines.

Autre cépage très prisé et capable de se livrer autant avec plaisir qu’avec sérieux, le pinot noir qui trouve sa principale patrie en Loire dans l’appellation Sancerre. Dans cet endroit aux collines magnifiques, les sols sont le plus souvent caillouteux et de type argilo-calcaires – en bref, des sols parfaits pour le pinot. On s’y consacre d’ailleurs depuis plusieurs siècles avec une attention et un raffinement exceptionnels. Les vins ont du grain, de la finesse – et la capacité de se révéler tranquillement au fil des ans.

Une cave de la Maison Veuve Amiot

Source: Pascal Girault

Pinot Noir

Source: Louis-Marie Blanchard

AOC Touraine Chenonceaux dans la Vallée de la Loire

Source: Denis Bomer

Les vendanges

Source: InterLoire

La Loire

Source: Osmany Tavares

L’autre cabernet

Un peu plus à l’ouest, du côté de Chinon et d’Angers, c’est plutôt le cabernet franc qui règne sur les vignobles, dans des appellations comme Anjou, Saumur ou… Chinon. Ceux qui craignent parfois que ce cépage goûte le poivron vert devraient retourner y goûter sans plus attendre, pour découvrir plutôt les notes minérales et le mélange de fruit rouge et noir qui s’y manifestent avec bonheur. Plus structurés, ils peuvent satisfaire les amateurs de l’autre cabernet (sauvignon) tout en montrant souvent un peu plus d’élégance et surtout, de fraîcheur. Une diversité de sols – gravier et argile à silex à Chinon, schistes en Anjou, crayeux et calcaires à Saumur – viennent renforcer la diversité des expressions, avec des grains de tannins qui peuvent être parfois soyeux, parfois joliment rustiques.

Sérieux sans être lourds, fruités sans être juste légers, ils sont on ne peut plus équilibrés – et la chaleur des récents millésimes leur ont donné de jolies rondeurs, en prime. Le cabernet franc est ainsi l’ami d’une belle pièce de viande rouge rôtie ou grillée, mais aussi de plats de pâtes ou de légumineuses aux sauces tomatées.

Vous en voulez encore? Pensez au malbec, plus souvent connu dans sa zone de prédilection, en Touraine, sous le nom de côt. Dans la région des châteaux et des étés doux, il gagne un côté parfumé et même floral qui surprend agréablement et qui met le sourire aux lèvres. Une soif qu’on ne retrouve pas dans les vins de malbec d’autres régions plus sudistes et plus costaudes.

Cette soif, cette buvabilité ont comme résultat une des plus grandes qualités des vins rouges du Val de Loire : quand on finit une bouteille, on aura souvent l’envie d’en ouvrir une autre.

Et parlant de fraîcheur et de soif, n’oublions pas que les raisins rouges du Val de Loire peuvent aussi être délicatement pressés pour produire de très sympathiques vins rosés. À garder en tête, pour quand le printemps reviendra se montrer le bout du nez…

Quelques suggestions

Pour explorer les vins rouges du Val de Loire, voici cinq sélections qui permettront un bon tour des cépages prisés dans la région.

Le Québec maintenant
En direct de 15:00 à 18:30
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.