• Accueil
  • «Couvrez votre nuque» -Bernard Voyer
L'ambassadeur du froid, selon Paul Houde

«Couvrez votre nuque» -Bernard Voyer

«Couvrez votre nuque» -Bernard Voyer
Crédit photo: La Presse Canadienne / Ryan Remiorz

L’explorateur Bernard Voyer était en entrevue avec Paul Houde pour donner ses astuces pour contrer les grands froids.

Celui-ci a visité plusieurs régions nordiques. Il a traversé quatre fois la Terre de Baffin. Il a fait la traversée de l’île Ellesmere.

En 1993, il atteint le pôle Nord magnétique et en 1994, le pôle Nord géographique.

Il fut aussi le premier Canadien à avoir traversé le Groenland.

D'ailleurs, son premier conseil pour contrer le froid est de bien couvrir la nuque.

«Si la nuque est découverte, vous avez froid. La circulation sanguine, vous amenez ça dans les parties importantes. On amène ça au centre du corps, aux organes. On en enlève au bout des doigts et s’il faut couper aux deux doigts, il en restera huit et on fera avec. C’est ça la logique. Mais si vous avez chaud à la nuque, vous pouvez garder de la circulation au bout des extrémités. Donc, jamais, des gants et des bottes ne vous tiendront au chaud si vous avez la nuque découverte.»

Il mentionne d’ailleurs que jamais, scientifiquement, il n’a été prouvé que monter les oreilles aux épaules ne contrait le froid.

Selon M. Voyer, il faut avoir une attitude d’acceptation au froid et rester actif.

Il raconte aussi d’où vient sa passion pour le froid.

«Dès mon enfance. Je suis natif de Rimouski et au bord du fleuve, quand le vent vient du nord… et là, je me demandais quand j’étais gamin, d’où venait le vent du nord. J’imaginais un immense ventilateur au pays du père Noël, je ne sais pas. D’où ça venait ce vent-là? Il partait d’où? Ça m’intriguait. J’avais 10-12 ans, j’ai tenté de mettre mes doigts au froid et je me disais que le vent ne me vaincrait pas, mais j’ai perdu. J’ai eu tellement froid.»

Il mentionne que l’humidité est le pire ennemi du froid.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En ondes jusqu’à 12:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.