12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close

Essai de la Toyota Corolla hybride 2020: l’anti-Prius

Essai de la Toyota Corolla hybride 2020: l’anti-PriusAuto123.com
Toyota Corolla hybride 2020

Auto123 met à l’essai la Toyota Corolla Hybride 2020

Pour l’année 2020, Toyota a ajouté une option hybride à sa gamme Corolla. À première vue, cela semble logique, car la Corolla est l’une des voitures les plus vendues de tous les temps et Toyota produit depuis longtemps des groupes motopropulseurs hybrides à cycle Atkinson. Le geste est logique. 

Voir aussi notre Essai de la Toyota Corolla 2020

La réalité, c’est que Toyota propose déjà la Prius et que celle-ci est à peu près de la même taille que la Corolla, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur (les deux font environ 4400 mm de long et 1700 mm de large). Elle produit exactement la même puissance — 121 chevaux et 105 livres-pieds de couple — en utilisant exactement les mêmes organes mécaniques. Pour couronner le tout, la Prius dispose d’un plus grand espace de chargement grâce à son hayon alors que la Corolla est dotée d’un coffre traditionnel. 

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Alors, pourquoi une version hybride de la Corolla ? Aussi populaire soit cette dernière, la Prius possède sa propre notoriété. En effet, je me suis parfois demandé pourquoi Toyota ne s’y mettait pas en créant une sous-marque Prius (à une époque, il y avait trois modèles Prius, quatre si vous incluez la version Prime) pour aider à combler le vide laissé par le départ de la bannière Scion en 2016, elle qui était pensée pour les jeunes. Pourquoi Toyota a-t-elle ressenti le besoin d’envoyer la Corolla jouer sur le terrain de la Prius ?

En revanche, je vous invite à jeter un coup d’œil à la Prius. Ça demeure subjectif et superficiel, mais son style est étrange. Plusieurs consommateurs souhaitent une voiture à technologie avancée, mais pas le faire savoir à la planète avec un produit tape-à-l’œil. Regardez à quel point la deuxième génération de la Chevrolet Volt présentait un style plus sobre pour comprendre ce que je veux dire. La Corolla, en revanche, propose un style plus effacé. 

La génération actuelle l’est un peu moins, il faut le souligner. Les lentilles des phares sont un peu plus agressives et la calandre ultra basse qui les coupe en deux contribue à créer un faciès menaçant. Oui, j’ai utilisé le mot « menaçant » en parlant du style d’une Corolla. Une Corolla hybride, rien de moins. 

Le grand cadre noir sous cette grille est un peu extrême si vous voulez mon avis, mais il fallait bien penser au refroidissement d’une manière ou d’une autre. L’effet est un peu plus sobre à l’arrière, mais le design des feux ajoute une touche de classe à l’ensemble.

L’intérieur
À l’intérieur, la Corolla se différencie vraiment de la Prius. L’écran vertical massif de celle-ci et son groupe d’instruments centralisés contrastent fortement avec la configuration traditionnelle des jauges de la Corolla et de son écran plus petit disposé à l’horizontale (bien qu’il mesure toujours un respectable huit pouces en diagonale), une approche qu’on retrouve avec d’autres modèles de la famille Toyota. La Corolla est également équipée d’un levier de vitesse traditionnel, contrairement à la Prius qui est dotée d’un minuscule sélecteur. Je prends l’approche de la Corolla n’importe quel jour de la semaine.

 

Malgré ces différences, l’intérieur de la Corolla bénéficie de ce qui se passe de bien chez Toyota depuis quelques années. On retrouve une bonne quantité de matériaux de haute qualité et même quelques touches plus huppées comme des surpiqûres blanches contrastées sur les sièges noirs en cuirette et la séparation du tableau de bord. 

Bien qu’il n’y ait qu’une seule version de la Corolla hybride au menu, les sièges et le volant en cuir que vous voyez sur les photos font partie de l’ensemble Premium à 2000 $. Celui-ci ajoute également des détails comme des sièges arrière chauffants, un siège conducteur à huit réglages électriques, un système de recharge sans fil pour appareils cellulaires, l’éclairage d’ambiance et bien plus encore. J’ai vraiment été surpris par les caractéristiques de luxe incluses. Des sièges arrière chauffants ? Dans une berline compacte ? Vraiment ? 

Cela prend tout son sens une fois qu’on se retrouve à l’arrière. C’est un endroit très spacieux et bien qu’on fasse ici référence à une berline compacte, trois adultes peuvent facilement s’y installer. Les sièges avant et arrière sont bien rembourrés, mais j’aimerais profiter d’un peu plus de soutien lombaire à l’avant. 

Par contre, le système multimédia me plaît moins, surtout en ce qui a trait à l'application Apple CarPlay. Initialement, je croyais que son intégration n'était pas possible. Typiquement, pour profiter de ce système on n'a qu'à brancher notre téléphone. Par contre, dans ce modèle, il faut en premier lieu activer CarPlay dans les menus de l'écran. Il n'y a pas de compabilité Android Auto, ce qui est moins surprenant car Toyota ne l’offre que sur quelques modèles 2020. La Corolla Hybrid n’est pas du lot.

Il nous reste donc le système Entune de Toyota. Il est correct, malgré une approche graphique vieillissante et une palette de couleurs peu satisfaisante. Comparez l’écran de la Corolla avec celui d’une Honda Civic ou d’une Hyundai Elantra et vous vous apercevrez que vous avez affaire à des voitures appartenant à des décennies différentes. 

Sur la route
Si les chiffres de puissance n’ont rien de décapant, la Corolla Hybrid est une voiture agréable une fois qu’elle est lancée. Les bruits de la route et du vent sont bien filtrés et, bien que vous les entendiez lorsque vous mettez les gaz de façon agressive, on peut en grande partie les imputer au travail de la transmission à variation continue (CVT). Vous n’épaterez personne aux départs à un feu rouge, mais ce n’est pas vraiment le but avec ce véhicule.

En effet, l’objectif est la faible consommation de carburant, comme le total combiné de 6,7 litres aux 100 km que j’ai enregistré lors de mes essais en ville, ce qui me suffit. Si j’avais été plus doux avec l’accélérateur, j’aurais pu rouler plus souvent en mode électrique uniquement, ce qui est possible jusqu’à environ 40 km/h en mode. Au-delà de ça, le système nous envoie un message via l’affichage du groupe de jauges nous indiquant que votre vitesse a dépassé les limites du mode EV. 

Vous pouvez également appuyer sur un bouton pour activer ce dernier, mais cela ne fait qu’augmenter le seuil à partir duquel la Corolla reste en mode EV. Je n’ai presque jamais utilisé cette fonction, préférant laisser le système s’en occuper lui-même, car il est probablement plus intelligent que moi. 

Si l’espace intérieur joue un rôle important dans le confort des occupants, il faut ajouter à cela la fluidité de la conduite. Les bosses sont généralement bien absorbées et vous ne craignez pas la rencontre de surfaces plus accidentées. Toyota a fait du bon travail pour offrir aux familles un compromis intéressant en matière de confort. 

Il n’est donc pas étonnant que cette voiture fonctionne exactement comme on s’y attend. Elle n’est pas passionnante à regarder ou à conduire, c’est sûr, mais ceux qui recherchent les qualités que ce type de voiture offre n’en ont probablement pas la moindre idée. Elle est économe en carburant, confortable et sans prétention. Elle offre également une solution de rechange plus discrète vis-à-vis de la Prius qui a des allures beaucoup moins discrètes.

On aime

Économe au niveau de la consommation
Espace intérieure
Roulement confortable

On aime moins

Manque de muscle
Apparence terne
Système d'infodivertissement tire de l'arrière

La concurrence principale

Honda Insight
Hyundai Ioniq Hybrid
Toyota Prius

Essai de la Toyota Corolla hybride 2020 : l’anti-Prius

En direct de 18:30 à 22:00
2380
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.