Mes 10 essais routiers marquants de 2020

Mes 10 essais routiers marquants de 2020Auto123.com
Porsche Taycan

L’année 2020 n’a pas été comme les autres, mais sur la route, dans la cadre de mon métier, elle a quand même ressemblé aux autres, même si depuis mars, les présentations et essais de nouveaux modèles ont été de beaucoup diminués en raison de la pandémie.

Néanmoins, en faisant le tour de ce que j’ai conduit cette année, j’ai quand même trouvé 10 essais qui ont été marquants. Et attention ; il ne s’agit pas de modèles nécessairement axés sur la performance ou de produits qui sont obligatoirement nouveaux. Seulement des véhicules qui m’ont marqué pour une raison ou pour une autre au cours de la dernière année.

Ces derniers vous sont présentés dans l’ordre où ils ont été roulés.

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

1 — Kia Seltos

Kia Seltos 2021

Le Kia Seltos a marqué mon année 2020 pour deux raisons. D’abord, il s’agit du dernier modèle que j’ai essayé à l’extérieur du Canada cette année. Sa présentation a eu lieu au Texas à la fin du mois de février. Inutile de vous dire que deux semaines plus tard, il n’était plus question de lancements et de voyages dans notre milieu.

Le Seltos a aussi retenu mon attention pour un autre facteur, toutefois. Avec cette recette qui fait de ce modèle un compromis entre le VUS sous-compact et le VUS compact, Kia a un joueur qui devrait lui rapporter gros au cours des prochaines années. La compagnie estime d’ailleurs qu’il va s’imposer comme le meilleur vendeur de la marque en 2021. Un produit intéressant et bien né.

À voir : Premier essai du Kia Seltos 2021 : la bonne recette ?

Kia Seltos 2021, trois quarts arrière

2 — Ford Mustang GT décapotable

Ford Mustang GT décapotable 2020

Chaque été, Ford met à notre disposition une version ou quelques variantes de sa Mustang pour des essais routiers. Ça faisait un bout que je n’avais pas réservé ce modèle pour rouler sur les routes du Québec, car j’ai assisté au lancement de la génération actuelle en septembre 2014, ainsi qu’à son rafraîchissement en novembre 2017.

Ce contact récent m’a simplement rappelé à quel point la compagnie avait une recette gagnante avec ce modèle qui ne cesse de prendre du galon avec les années. En version GT décapotable, avec son puissant moteur V8, disons qu’il est difficile de passer un mauvais moment au volant.

À voir : Ford Mustang GT décapotable 2020 : 10 détails amusants… ou irritants

Ford Mustang GT décapotable 2020, avant

3 — Toyota Yaris

Toyota Yaris 2020

La Yaris, vraiment, parmi mes véhicules marquants de 2020 ? Tout à fait. En vérité, je dois vous avouer avoir un faible pour les sous-compactes que je trouve amusantes à conduire. Et, dans le cas de cette Yaris, je savais que mon essai représentait mes adieux au modèle, puisque Toyota venait d’annoncer que sa puce ne revenait pas pour 2021.

Bon, le modèle essayé était en fait une Mazda2, mais quand même, la disparition de la Yaris marque la fin d’une époque et c’est la raison pour laquelle le moment a été marquant pour ma part en 2020.

À voir aussi : Toyota dévoile sa « Mazda » Yaris 2020 avant le salon de New York

À voir aussi : Photos de la Toyota Yaris Hatchback 2020

Toyota Yaris 2020, profil

4 — Toyota RAV4 Prime

Toyota RAV4 Prime 2021

Le premier contact avec la version Prime du Toyota RAV4, celle qui propose une autonomie de 68 kilomètres en mode tout électrique, s’est effectué en Ontario dans le cadre d’un lancement local du modèle. C’est donc dans la région de Kingston que nous avons fait la découverte de ce VUS que nous savions intéressant.

L’engouement est d’ailleurs très fort auprès du public et Toyota ne peut qu’offrir de l’attente présentement.

Le produit sera à surveiller de près au cours de l’hiver, car certains propriétaires ont rapporté de petites situations problématiques sur certains forums. Ce n’est rien de majeur, mais ce sont des éléments que nous aurons à l’œil.

À voir : Premier essai du Toyota RAV4 Prime 2021 : entre l’admiration et la déception

À voir aussi : Voici enfin les prix du Toyota RAV4 Prime 2021

Toyota RAV4 Prime 2021, trois quarts arrière

5 — Cadillac CT5-V

Cadillac CT5-V 2020

En septembre, j’ai pris successivement le volant des nouvelles Cadillac CT5-V et CT4-V. Ces dernières ont été encensées par la presse nord-américaine et il ne m’a fallu qu’une journée au volant pour comprendre. Cadillac a accouché ici de modèles qui n’ont rien à envier à leurs rivaux dans leurs catégories respectives.

Ce qui m’a probablement le plus impressionné, c’est la sensation de connexion avec la route que propose chacun des deux véhicules. Et dire qu’on attend des variantes encore plus performantes.

À voir : Essai de la Cadillac CT5-V 2020 : Le modèle de la rédemption

À voir aussi : Les prix canadiens des Cadillac CT5 et CT5-V 2020 sont connus

Cadillac CT5-V 2020 / Cadillac CT4-V 2020

6 — Porsche Taycan

La Porsche Taycan, à Ottawa

J’ai pris l’avion une fois depuis le début de la pandémie et c’était en octobre pour participer à un programme mis sur pied par Porsche Canada pour nous faire découvrir la Taycan, la première voiture tout électrique du groupe. Si l’essai de n’importe quel modèle de la marque a le potentiel d’être marquant, celui d’un produit qui annonce l’avenir électrique de la compagnie allait forcément l’être.

Si des détails de conception m’ont agacé à bord (convivialité, fonctions cachées derrière un des écrans), tout à propos de la conduite m’a enchanté. Le modèle est franchement impressionnant et tous ceux qui en ont réservé un vont l’adorer. Il faut seulement faire ses adieux au son typique des modèles Porsche avec ce passage vers l’électrification.

À voir : Essai de la Porsche Taycan 4S 2020 : faire du bruit… autrement

À voir aussi : Essai de la Porsche Taycan Turbo S 2020 : Marchande d’électrons parfaitement grisante

La Porsche Taycan, en ravitaillement

7 — Jeep Grand Cherokee Trackhawk

Jeep Grand Cherokee Trackhawk

Un moteur V8 de 707 chevaux sous le capot d’un VUS est une idée complètement ridicule, on va s’entendre là-dessus. On va aussi s’entendre pour se dire que c’est une idée complètement capotée comme on est capable d’en concocter au sein du groupe FCA (Fiat Chrysler Automobiles). Et si le véhicule ne sert à rien d’autre que de livrer du plaisir (sa capacité de remorquage n’est pas supérieure, par exemple), il s’acquitte merveilleusement bien de cette tâche, je vous en conjure.

À un passager de 64 ans invité à bord lors de ma semaine d’essai, je laisse la conclusion : « Je ne suis jamais monté à bord d’un véhicule aussi puissant et violent ».

Jeep Grand Cherokee Trackhawk, profil

8 — Nissan Rogue

Nissan Rogue 2021

Depuis son arrivée sur le marché en 2008, le Nissan Rogue fait très bien dans son segment, celui des VUS compacts. Seulement, il n’a jamais eu l’étoffe pour aller se battre avec les deux ténors de la catégorie, les Toyota RAV4 et Honda HR-V.

Avec la nouvelle génération introduite à l’automne, la troisième, le modèle joue maintenant à armes égales avec ses deux grands rivaux. Sérieux, le nouveau Rogue, c’est du solide et c’est un des véhicules qui m’a impressionné au cours de la dernière année.

À voir : Premier essai du Nissan Rogue 2021 : agressivement conservateur

À voir aussi : Nissan présente virtuellement son Rogue 2021

À voir aussi : Nissan annonce les prix canadiens de son Rogue 2021

Nissan Rogue 2021, trois quarts arrière

9 — Mini Cooper SE

Mini Cooper SE 2021

La Mini Cooper figure toujours au sommet de la liste lorsque vient le temps de dresser une liste de véhicules offrant de l’agrément. Seulement, sa réputation en matière de fiabilité n’est pas très enviable, sans compter que ses frais d’entretien ont de quoi faire peur, comme plusieurs d’entre vous nous ont souvent témoignés.

Avec la version électrique, il y a peut-être de l’espoir, car cette dernière ne peut qu’être plus fiable. Et, au volant, l’agrément est demeuré intact et le couple généreux dont profite cette version autorise des manœuvres vraiment amusantes, surtout lorsque vient le temps de se faufiler dans la circulation lourde ou d’effectuer un dépassement. Il ne reste qu’à corriger la faible autonomie proposée pour l’instant, soit 177 kilomètres.

À voir : Essai de la Mini Cooper SE 2021 : 3 portes, 1 moteur électrique, 0 moteur à essence

À voir aussi : Photos de la Mini Cooper SE 2021

Mini Cooper SE 2020, profil

10 — Acura TLX

Acura TLX 2021

Les berlines ne l’ont pas facile sur le marché en raison de la grande popularité des véhicules utilitaires sport. Ce qui est ingrat là-dedans, c’est que les nouvelles venues dans le segment, comme la TLX d’Acura, sont meilleures que jamais. Si vous êtes de ceux qui sont toujours à la recherche d’une voiture, la TLX mérite votre attention, car elle est impressionnante en tout point.

À voir : Essai de l’Acura TLX A-Spec 2021 : convaincant

À voir aussi : Photos de l'Acura TLX A-Spec 2021

Acura TLX 2021, profil

Quart de nuit
En direct de 00:00 à 03:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.