Production industrielle de batteries rechargeables en cinq minutes

Production industrielle de batteries rechargeables en cinq minutesAuto123.com
La compagnie StoreDot annonce qu’elle a produit, en usine, de nouvelles batteries qui pourraient éventuellement être rechargées en cinq minutes. Des chargeurs plus puissants seront nécessaires, mais on parle quand même d’un pas important en avant.

Des batteries capables d’être rechargées complètement en cinq minutes, ça vous dirait pour votre prochaine voiture électrique ? Pour la première fois dans une usine, la production de telles unités a eu lieu, marquant ainsi une étape importante vers l’éventuelle commercialisation d’une voiture électrique qui ne mettra pas beaucoup plus de temps qu’une voiture à essence à faire le plein d’énergie.

Depuis le début des véhicules électriques, la question du temps de recharge est au cœur des préoccupations. Si on peut très bien se débrouiller aujourd’hui avec des bornes de recharge de niveau 2 qui nous permettent de recharger un véhicule offrant environ 400 kilomètres d’autonomie en environ 9 heures, il faut encore compter plus d’une heure avec un système de recharge très rapide.

Oui, avec de telles bornes (niveau 3), il est possible de récupérer une bonne partie de l’autonomie de son véhicule électrique en 20 ou 30 minutes, mais pour une grande majorité de la population, ça ne suffit pas encore.

Voilà pourquoi une batterie qui pourrait être rechargée en cinq minutes pourrait tout changer.

C’est un article du site britannique The Guardian qui en nous apprend plus sur ces nouvelles piles à recharge ultra rapide. Voici, en substance, ce qu’on peut y découvrir.

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Kia Soul EV 2021

Nouvelles batteries
Concrètement, on parle de nouvelles batteries au lithium-ion. Ces dernières ont été développées par la société israélienne StoreDot et fabriquées par Eve Energy, en Chine, sur des lignes de production régulières.

StoreDot a déjà fait la démonstration de sa batterie « à charge extrêmement rapide » à l’intérieur de téléphones, de drones et de scooters. Les 1000 batteries qu’elle a produites à ce jour doivent lui permettre de présenter sa technologie aux constructeurs automobiles et à d’autres entreprises. Daimler, BP, Samsung et TDK ont tous investi dans StoreDot, qui a amassé jusqu’ici 130 millions.

Un hic ?
Les batteries en question peuvent être rechargées en cinq minutes. Cependant, il y a un hic. Elles nécessiteraient des chargeurs beaucoup plus puissants que ceux utilisés aujourd’hui. En utilisant les infrastructures présentement disponibles, StoreDot vise à offrir 160 kilomètres d’autonomie à une batterie de voiture en 5 minutes, et ce, dès 2025.

« L’obstacle numéro un à l’acquisition d’un véhicule électrique n’est plus le coût, mais l’angoisse de l’autonomie », a déclaré Doron Myersdorf, chef de la direction de StoreDot. « Soit vous avez peur de rester coincé sur l’autoroute, soit vous devez rester assis dans une station de recharge pendant deux heures. Mais si l’expérience du conducteur est exactement comme celle de faire le plein d’une voiture à essence, toute cette anxiété disparaît ».

« Une batterie au lithium-ion pouvant être rechargée en cinq minutes était considérée comme impossible », a-t-il déclaré. « Mais nous ne sortons pas un prototype de laboratoire, nous sortons des échantillons d’ingénierie d’une chaîne de production de masse. Cela démontre que c’est faisable et que la batterie est prête à être commercialisée ».

Un composant du système de StoreDot

Nouvelle approche
Les batteries Li-ion existantes utilisent le graphite comme une électrode dans laquelle les ions de lithium sont poussés pour stocker la charge. Mais lorsque ceux-ci sont rapidement chargés, ils s’encombrent et peuvent se transformer en métal et court-circuiter la batterie.

La batterie StoreDot remplace le graphite par des nanoparticules semi-conductrices dans lesquelles les ions peuvent passer plus rapidement et plus facilement. Ces nanoparticules sont actuellement à base de germanium qui est soluble dans l’eau et plus facile à manipuler lors de la fabrication. Mais le projet de StoreDot est d’utiliser du silicium qui est beaucoup moins cher. La firme attend ces prototypes plus tard dans l’année. Selon Doron Myersdorf, le coût serait le même que celui des batteries Li-ion existantes.

L’avenir
Et il faut aussi parler des batteries à l’état solide. Toyota, notamment, travaille sur cette technologie, mais d’autres aussi. Ces dernières, plus compactes, promettent plus d’autonomie et des temps de recharge beaucoup plus rapides. Elles sont attendues d’ici quelques années.

Il est clair qu’avec la prolifération attendue des véhicules électriques au cours des prochaines années, la technologie va faire un grand pas en avant. Il faut s’attendre à des choses révolutionnaires de ce côté.

Certains experts avancent que d’ici trois ans, on pourra voir des batteries à recharge très rapide sur le marché. D’autres estiment que ça pourrait prendre plus que cinq ans. Ce qui semble évident, c’est que ça va apparaître tranquillement et assurément sur des véhicules vendus plus cher au départ.

Néanmoins, tout cela permet d’envisager un avenir électrique avec des temps de recharge comparable à ce que l’on vit actuellement avec les moteurs à combustion.

Logo StoreDot

Fabi la nuit
En direct de 01:00 à 03:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.