• Accueil
  • Une chercheuse enquêtera sur le phénomène de la séparation au Québec

Une chercheuse enquêtera sur le phénomène de la séparation au Québec

Une chercheuse enquêtera sur le phénomène de la séparation au Québec Pexels.com

La séparation n’est pas un phénomène nouveau, mais au-delà des statistiques indiquant le nombre de familles affectées, il existe très peu d’informations sur la façon dont ces séparations sont vécues, autant pour les enfants impliqués que pour les parents qui décident de se séparer. 

Selon les plus récentes statistiques, 40% des enfants québécois ont vécu la séparation de leurs parents et 80% des parents qui se séparent réussissent à le faire à l'amiable.  

Mais les impacts économiques, psychologiques et juridiques de ces séparations sur les enfants et leurs parents n’ont jamais été étudiés de façon très précise. 

Une première au Québec   

Afin de mieux qualifier le phénomène au Québec, une enseignante de l’Université Laval dirigera une importante enquête longitudinale sur l’impact des ruptures chez les enfants et les parents.

«Cette enquête est une première au Québec. Ça n’a jamais été fait. Ça va nous permettre de voir comment ça se vit, comment ça s’est vécu? Pour mieux documenter et mieux cibler les réalités et éventuellement, faire des recommandations et des revendications auprès du gouvernement»

«On a tendance aujourd'hui (à voir) la séparation comme une norme sociale. Il reste que ce n'est pas banal, c'est important»

Midi actualité

Midi actualité

avec Martin Pelletier

En direct de 12:00 à 15:00
2678
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.