12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Desjardins: des renseignements vendus à l'étranger?

Desjardins: des renseignements vendus à l'étranger?

Desjardins: des renseignements vendus à l'étranger?Photo: La Presse canadienne

4:34

Le Dow Jones vole de record en record

L’ancien employé du Mouvement Desjardins qui est soupçonné d’avoir volé les renseignements personnels de 2,9 millions de clients en aurait vendu une partie à des groupes criminels de pays étrangers, selon ce que rapporte Le Journal de Montréal, vendredi.

L'ex-employé, qui a été congédié après que ses patrons aient pris connaissance de ses malversations, aurait eu des communications avec une douzaine d’individus liés de près ou de loin à différents groupes criminels tels des gangs de rue et la pègre étrangère.

Des enquêteurs de police ont confié au journal que dans les circonstances, ils craignaient pour la sécurité de juges, de procureurs de la Couronne et de policiers en raison de la possibilité que leurs renseignements personnels soient désormais entre les mains de malfaiteurs.

Les enquêteurs croient que l’ex-employé de Desjardins aurait utilisé l'internet clandestin, communément appelé le dark web, pour communiquer avec des malfaiteurs intéressés à acheter les renseignements volés.

Jeudi, un porte-parole du Mouvement Desjardins a affirmé au Journal de Montréal que la coopérative n’était pas au courant des découvertes de la police dont l'enquête a progressé rapidement au cours des derniers jours, semble-t-il. L'enquête a été amorcée en décembre dernier par le Service de police de Laval (SPL); la Sûreté du Québec (SQ) y participe depuis deux semaines.

Lundi prochain, le Comité permanent de la sécurité publique et nationale tiendra une audience à la Chambre des communes sur la fuite de données au Mouvement Desjardins.

Les données gouvernementales

Dans la foulée de la fuite de ces données, le Parti québécois demande au gouvernement Legault d’annuler le projet de confier au privé 80 % des données gouvernementales.

Selon Pascal Bérubé, chef intérimaire du Parti Québécois, le gouvernement doit plutôt favoriser l’expertise interne. 

En direct de 05:30 à 09:30
1093
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.