• Accueil
  • Cinq nouvelles présumées victimes de moins de 18 ans accusent l'enseignante Andréanne Robert

Cinq nouvelles présumées victimes de moins de 18 ans accusent l'enseignante Andréanne Robert

Cinq nouvelles présumées victimes de moins de 18 ans accusent l'enseignante Andréanne Robert
Andréanne Robert

14 nouveaux chefs d'accusations pour des gestes à caractère sexuels ont été déposés contre l'enseignante du Triolet Andréanne Robert.

Ces accusations concernent cinq nouvelles victimes de moins de 18 ans qu'elle côtoyait dans le cadre de ses fonctions.

Andréanne Robert est accusée d'incitation à des contacts sexuels alors qu'elle était en situation d'autorité ou de confiance.

Accusée d'avoir transmis et produit du matériel pornographique

Elle est aussi accusée de leurre informatique de mineurs, d'avoir transmis du matériel sexuellement explicite aux adolescents et de production de pornographie juvénile.

Les événements se seraient produits entre le 1er mai et le 11 décembre 2017.

Les cinq plaignants sont inclus dans les conditions de remise en liberté qu'Andréanne Robert doit respecter dont un interdit de contact avec eux et ne pas se trouver seule en présence de mineurs sans un adulte responsable.

L'accusée avait été suspendue sans solde par la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke.

Son retour devant le tribunal a été fixé au 9 juillet prochain. 

Isabelle

Isabelle

avec Isabelle Maréchal

En direct de 11:00 à 12:00
5217
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.