• Accueil
  • Controverse provoquée par VRAK TV à propos de trucs pour réussir son sexfie: «C'est un non-sens»  

Controverse provoquée par VRAK TV à propos de trucs pour réussir son sexfie: «C'est un non-sens»  

Controverse provoquée par VRAK TV à propos de trucs pour réussir son sexfie: «C'est un non-sens»   Photo: archives The Associated Press

Une récente publication sur le site internet pour ados VRAK.tv a provoqué une polémique à compter de samedi : un texte, qui a depuis été retiré par la chaîne de télé québécoise, proposait des trucs pour réussir un «sexfie» sans ruiner sa réputation. Analyse de la sexologue Sylvie Lavallée.

Dans l’article titré 10 trucs pour réussir ton sexfie sans ruiner ta réputation, on expliquait notamment que les sextos ont fait place aux sexfies.

Il a été publié sur le site web Vrak.tv et sur les réseaux sociaux de la chaîne avant d’être supprimé au cours de la journée samedi.

Voici une petite partie du texte concerné : 

Le sexfie, une contraction entre les mots sex et selfie, consiste à prendre une photo de soi-même en petite tenue ou dénudé, puis de l’envoyer à un tiers à l’aide d’un téléphone intelligent. 

Visiblement, le texte ciblait un public féminin.

«Le cours de sexualité revient dans les écoles. On veut élever les consciences : lucidité, recul, discernement... On ne se prend pas nu en photo dans la rue, alors on ne fait pas ça non plus sur le web [ou sur téléphone intelligent]. On se permet des comportements sur Internet [ou dans l'univers numérique] alors que c’est un non-sens. Ce qui m’horripile le plus c’est que la Saint-Valentin arrive bientôt. J’ai l’impression que les producteurs et les diffuseurs cherchent à ''mousser'' l’excitation par toutes sortes de moyens. […] Au critère numéro 9, dans le texte publié par Vrak TV, on ose proposer d’ajouter des légendes, comme si une image n’était pas suffisante [...]  L'intimité se vit dans la sphère du privé. Mais, on met tellement tout [dans le monde virtuel] qu'il n'y a plus rien de précieux et de mystérieux.»

Cette publication a provoqué un profond malaise chez plusieurs internautes. Certains ont d’ailleurs réagi publiquement. On parle ici de parents, de personnalités publiques, de politiciens ou encore de jeunes utilisateurs du web.

Mentionnons les messages des actrices Marie-Soleil Dion et Salomé Corbo.

Devant l’indignation des internautes, la chaîne VRAK a publié un message sur son compte Twitter. La direction a également retiré le texte d'Internet.

Voici ce qu'un porte-parole de Bell Média (propriétaire de la chaîne VRAK TV) a écrit à notre chroniqueuse culturelle Catherine Beauchamp au sujet de cette publication:  

«Bien que nous visons maintenant un public plus mature, notre dernier article sur les sexfies a soulevé plusieurs questions. Nous avons décidé de le retirer promptement et reverrons notre ligne éditoriale.»

En direct de 18:00 à 22:00
1569
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.