• Accueil
  • Bissonnette a commis une «attaque gratuite, sournoise et meurtrière», dit le juge

Bissonnette a commis une «attaque gratuite, sournoise et meurtrière», dit le juge

Bissonnette a commis une «attaque gratuite, sournoise et meurtrière», dit le juge Photo: archives La Presse canadienne
Alexandre Bissonnette (à droite)

QUÉBEC - La date du 29 janvier 2017 a été «inscrite en lettres de sang dans histoire de la ville de Québec, de celle de la province et de ce pays», a dit le juge François Huot en rendant la peine d'Alexandre Bissonnette, qui a abattu six hommes ce jour-là en ouvrant le feu dans la grande mosquée de Québec.

Il a semé la destruction dans ce lieu de prière, alors que les membres de la communauté musulmane vivaient pourtant en paix à Québec, a-t-il poursuivi.

Le juge a débuté, peu après 9 h 30 vendredi, sa lecture de sa décision de 246 pages sur la peine qui sera imposée à Bissonnette, dans une salle de cour du palais de justice de Québec.

Dans le box des accusés, Alexandre Bissonnette, le teint pâle et amaigri, les mains menottées, écoute le juge sans regarder, les yeux au sol.

Il connaîtra bientôt son sort, et le nombre d'années qu'il passera en prison avant de pouvoir demander une libération conditionnelle. L'homme de 29 ans pourrait être condamné à passer 150 ans derrière les barreaux avant de pouvoir demander une libération conditionnelle, une peine qui serait alors un record dans l'histoire du pays.

Vendredi matin, le juge a parlé de ses gestes comme d'une «attaque gratuite, sournoise et meurtrière». 

En direct de 18:00 à 22:00
1353
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.