• Accueil
  • Pas d'audiences séparées pour des policiers cités en déontologie

Pas d'audiences séparées pour des policiers cités en déontologie

Pas d'audiences séparées pour des policiers cités en déontologie Cogeco Nouvelles

Les policiers cités en déontologie policière dans le dossier de l'ex-sergent Eric Lebel, reconnu coupable de délit de fuite et de conduite en état d'ébriété à la suite d'un accident avec une déneigeuse de la Ville de Sherbrooke en mars 2014, ne subiront pas des audiences séparées.

Le procureur des agents Christine Corriveau, Éric Labrecque et Nicolas Lemay avait demandé que le Comité ordonne des audiences séparées, soit l'une pour ses clients et l'autre pour l'ex-sergent Lebel, ce qui lui a été refusé.

Le comité de déontologie policière conclut que le préjudice invoqué est inexistant et qu'il ne s'agit pas d'une preuve complexe.

Selon lui, il n'y a pas de risque de décisions incompatibles ou contradictoires et des audiences séparées engendreraient des coûts inutiles, des délais additionnels et des dédoublements de témoignages.

On reproche aux trois agents intervenus sur les lieux de l'accident de s'être placés en situation de conflit d'intérêt, de ne pas avoir procédé à l'arrestation d'Éric Lebel, d'avoir favoriser une personne en ne respectant pas l'autorité de la loi et d'avoir mené une enquête incomplète.

 

Rock en liberté (107,7)

Rock en liberté (107,7)

avec Jean-Sébastien Hammal

En direct de 11:00 à 18:00
1024
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.