• Accueil
  • Température extrême: «Moi j'ai jamais vu ça!» -Gilles Brien
Veille d'orages violents à Montréal

Température extrême: «Moi j'ai jamais vu ça!» -Gilles Brien

Température extrême: «Moi j'ai jamais vu ça!» -Gilles Brien
Montréal sera pris d'assaut par la pluie dans les prochaines heures
Photo: Andrew Fox / Getty Images

Dans les prochaines heures, le Québec sera la cible d’orages particulièrement violents. En 36 heures, il tombera autant de pluie qu’en deux mois, du jamais vu pour le météorologue Gilles Brien.

L’île de Montréal ainsi que le sud-ouest du Québec seront touchés par ce changement de température extrême.

Au micro de Patrick Lagacé, le météorologue expliquait que cet orage avait déjà commencé en Ontario et qu’on rapportait de la grêle de la grosseur d’un 10 sous à certains endroits.

Il affirmait aussi que les 10 jours de sécheresse, que la province avait vécue dernièrement, étaient une des principales causes de tempête de pluie.

«Ce sont des orages assez puissants, mais c’est surtout la fin de la sécheresse hein Patrick? Après 10 jours de temps ensoleillé on va passer à la caisse, pis ça fait plaisir tu sais tu pourquoi? Parce qu’on n’a pas de masque!»

Seul point positif, cette énorme accumulation de pluie aidera grandement les agriculteurs de la région.

Des records de chaleur

En seconde partie, Gilles Brien expliquait qu’il n’avait jamais vu un mois de mai aussi extrême que celui qu’on vit présentement. Habituellement, ce mois était censé être doux, parfait pour la transition entre le printemps et l’été.

«Au début de l’été, on a toujours un décalage entre Montréal et Québec, c’est plus frais à Québec jusqu’en juin. Mais là, des journées où il fait 30 degrés, autant à Montréal qu’au Québec, en plein mois de mai, moi je n’ai jamais vu ça.»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En ondes jusqu’à
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.