• Accueil
  • Haïti: l'évacuation des Québécois est complétée

Haïti: l'évacuation des Québécois est complétée

Haïti: l'évacuation des Québécois est complétéePhoto: AP
Des manifestants se cachent à la suite du passage de membres de la police nationale, à Port-au-Prince.

L'opération d'évacuation des 113 touristes québécois coincés dans leur hôtel haïtien s'est complétée samedi soir à 21h15 alors que l'avion qui les ramenait au pays s'est posé à Dorval sans aucun problème.

Plus tôt en journée, les touristes ont été transportés en plusieurs groupes pour rejoindre l'aéroport. La voie terrestre était toutefois jugée dangereuse en raison des troubles qui secouent le pays depuis plus d'une semaine.

Trois hélicoptères ont donc été mis à leur disposition jusqu'à 14h00 dans l'objectif de les amener directement à l'aéroport de Port-au-Prince.

Chaque hélicoptère transportait 17 personnes et 85 kilos de bagage. Les autres valises des évacués seront rapatriées plus tard.

Un avion d'Air Transat les a donc ramener au bercail. Le vol 667 d'Air Transat a été nolisé à cet effet.

Air Transat, qui a la responsabilité de ce rapatriement, refusait jusqu'à présent de les transporter à l'aéroport par hélicoptère «pour des raisons de logistique et de sécurité» alors que d'autres touristes étrangers ont déjà été évacués par leur voyagiste.

Troubles sociaux

Le pays n'a jamais été aussi près d'une insurrection civile avec les différentes manifestations qui sévissent depuis les derniers jours.

Les affrontements entre manifestants et les forces de l'ordre ont cours un peu partout au pays.

Les Haïtiens manifestent contre la corruption, le coût de la vie en particulier en ce qui a trait à la nourriture, l'eau et le carburant.

Les manifestants réclament le départ du président Jovenel Moise qui est soupçonné d'avoir fait partie d'un système de corruption qui a couté près de 2 milliards $ au pays.

En direct de 00:00 à 03:00
2030
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.