• Accueil
  • Des missionnaires québécois coincés dans le sud-est d'Haïti

Des missionnaires québécois coincés dans le sud-est d'Haïti

Des missionnaires québécois coincés dans le sud-est d'HaïtiPhoto: AP

Marie Beaulac et Clermont Deschênes accompagnent un groupe de 26 missionnaires en Haïti. Depuis mercredi, ils ont tenté en vain de regagner la capitale et ensuite prendre un vol d’avion pour rentrer au Québec. Heureusement, un compagnie américaine de missionnaires qui vont s’occuper de les transporter jusqu’à Port-au-Prince.  

En raison de manifestations violentes dans la capitale et les nombreux barrages installés sur les routes et les ponts, ils sont coincés au sud-ouest de ce pays des Caraïbes.

Marie Beaulac et Clermont Deschênes sont originaires de Rimouski et de Mont-Joli. Leur retour d'Haïti était prévu mercredi. Or, ils ont dû repousser leur départ et attendre qu’une occasion se présente pour se rendre à l’aéroport de Port-au-Prince.

Le groupe de missionnaires se trouve à 200 kilomètres de Port-au-Prince.

«La mission est située en bord de mer. Elle est assez colossale. Elle comprend aussi un hôpital. On y distribue 2000 repas par semaine à des enfants de quatre écoles. On parraine 250 enfants. […] Il n’y a pas d’enflure dans le cas de ces manifestations. C’est majeur. Des Haïtiens m’ont dit que le pays venait de reculer d’au moins dix ans. C’est catastrophique. Je n’ai jamais vu ici une manifestation d’une telle ampleur.»

C’est un avion DC-3 qui va transporter le groupe de missionnaire de la ville des Cayes jusqu’à la capitale, en deux voyages. 

Il faudra ensuite qu’il trouve un avion ayant de la place afin de regagner le Québec. Rien n’est garanti qu’ils puissent utiliser un avion de la compagnie Air Transat. C'est une compagnie américaine qui supervise aussi des missions qui a offert son aide aux 26 Québécois.

Mentionnons qu'une opération d'évacuation de 113 touristes québécois coincée dans leur hôtel haïtien a commencé vers 9 h ce matin.

2050
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.