• Accueil
  • Les Afro-Américains meurent plus de la COVID-19

Les Afro-Américains meurent plus de la COVID-19

Les Afro-Américains meurent plus de la COVID-19PC
COVID-19: les Afro-Américains durement touchés par la pandémie.

14:18

La virologue new-yorkaise est surprise de constater à quel point les EU étaient mal préparés à affronter la pandémie. Dr Elodie Ghedin, professeure d’épidémiologie et de biologie, New York University

5:56

Depuis le début de la pandémie aux États-Unis, beaucoup d'observateurs montrent du doigt le système de santé. C’est sans surprise que les chiffres commencent à démontrer que les Américains les plus pauvres sont plus à risque que les autres.

À Chicago, la mairesse Lori Lightfoot a lancé une campagne de santé publique dans le but de venir en aide à la communauté afro-américaine, qui semble véritablement être plus affectée en cette période de crise.

Selon des statistiques dévoilées par la mairesse, 72% des patients décédés de la COVID-19 dans la ville des vents étaient des noirs, alors qu’ils ne représentent que 30% de la population. Les experts de la santé publique à Chicago ne se disent pas surpris. Les communautés les plus pauvres de la région obtiennent des soins de santé de moins bonne qualité. 

« Ces statistiques me coupent le souffle, a lancé la mairesse, elle- même afro-américaine. Ça mérite une action immédiate. »

Les Afro-Américains ont aussi des emplois qui les obligent à se déplacer alors que les gens de la classe moyenne peuvent souvent faire du télétravail, selon elle.

Selon l’Associated Press, d’autres villes qui cumulent ce type de statistiques comme New York, Detroit, Milwaukee et en Nouvelle-Orléans tirent des conclusions semblables.

Au Michigan, le département de la santé publique a indiqué que les Afro-américains, qui représentent 14% de la population, représentent aussi 41% des décès. 28% des gens qui ont perdu la vie sont des blancs.

Le maire de Detroit, Mike Duggan indique qu’ « il est clair que la crise du coronavirus mettra en lumière le problème de la disparité de la qualité du service de santé entre les gens mieux nantis et les plus pauvres. » 

Le groupe d’activistes Lawyers' Committee for Civil Rights a indiqué dans un communiqué que « ce problème touche le pays au grand complet ». La présidente du groupe, Kristen Clark, demande à ce que toutes les villes fournissent des statistiques sur les origines ethniques des patients.

« L'accessibilité à un système de santé pour tout le monde, peu importe le revenu, est déjà un grand sujet de débat pour les groupes des droits civils. En ces temps de pandémie, il est important que les gens de la santé publique de chaque état fassent preuve de transparence. »

Le gouverneur de l’Illinois J.B. Pritzker a indiqué que trois hôpitaux qui ont récemment fermé leurs portes dans des secteurs de la ville, où plusieurs résidants afro-américains vivent, vont rouvrir leurs portes dans le but de tenter de contrer ce fléau.

En direct de 05:30 à 10:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.